30 ans, l’âge de l’affrontement

metis

Un jour on se découvre enfin, la vie commence.

30 ans, âge de raison, belle antithèse. Avoir 30 ans, c'est tout avoir en main, sauf le manuel.

 

Cortex préfrontal en surchauffe, aptitudes optimisées, je fais ronfler le moteur sans maîtrise. Je fonce dans le mur, enivrée par une surpuissance qui me rend sourde.

La grande aiguille de l'horloge biologique me prie de statuer. Que comptes-tu modeler ?

Livrée à moi-même, les obligations m'ont abandonnée, seule face à mes choix. Les costumes sociaux essayés au gré des lubies parentales, scolaires, et professionnelles sont usés.

Le drame se joue ici-même car je me suis adaptée à leurs confections. Rapiécées par les rencontres, les voyages, les loisirs, ils me vont comme un gant. J'abuse de cette douce et suffisante illusion, le voile qui couvre ma personnalité me ressemble. Il convient à vos attentes, alors, par pitié, ne m'en privez pas. Je ne saurais supporter vos regards accusateurs pénétrant ma nature réelle.

 

Je vous en conjure, ne me laissez pas seule avec moi-même. Je ne connais pas cette fille, elle est étrange, ses pensées ne sont pas conventionnelles. Vous ne voudriez pas les entendre, elle ne respecte rien, elle n'en fait qu'à sa tête. Aidez-moi, je ne suis pas assez armée pour lui survivre. Elle a bien trop d'assurance, ses convictions sont gravées, elle va me défigurer.

Et quand elle l'aura fait, alors, vous me rejetterez.

Faites quelque chose. La voilà qui se révèle en moi, sa soif de vivre balaie toutes vos contraintes. Elle s'affirme. Ne feint pas la modestie, goute au plaisir sans rougir, étale ses idées sans s'excuser. Condamnez-la autant que je l'emprisonne. Forte, énergique, penseuse, ne voyez-vous pas qu'elle vous nargue ?

Je crois qu'il est trop tard. Elle me piétine, la crainte d'exister nous a quittées.

 

J'ai 30 ans, je suis moi, ne vous en déplaise.

  • j'ai lu les commentaire précédent, tout est dit.
    plume magnifique, avec un vocabulaire très riche.
    ça me plait beaucoup à moi qui aime écrire avec des mots trop souvent laissés à l'abandon merci.
    l'age de la sagesse (ou pas)

    · Ago over 3 years ·
    Profil pic jinious copie mini

    jinious_

    • Tu viens de tatouer un sourire sur mon visage pour ce soir avec ces compliments choisis, qu'on rêve d'entendre et d'autant plus quand ils viennent de quelqu'un dont on admire le travail... Et je suis démasquée, c'est plus "ou pas"!

      · Ago over 3 years ·
      Img 8710

      metis

  • :) merci

    · Ago almost 4 years ·
    Image

    Hyacinthe Viroulaud

  • 1000 mercis :) Ton compliment est un réel encouragement ☺️

    · Ago almost 4 years ·
    Img 8710

    metis

  • C'est bien écrit ;) j'aime bien ! Bravo

    · Ago almost 4 years ·
    Image

    Hyacinthe Viroulaud

    • D'autant plus après avoir lu tes textes ;)

      · Ago almost 4 years ·
      Img 8710

      metis

  • C'est dit ! C'est franc ! Un diamant brut..

    · Ago over 4 years ·
    17c25d2b

    Yitou

    • Merci Yitou J. Hope, ton commentaire est pour moi une belle récompense...

      · Ago over 4 years ·
      Img 8710

      metis

  • Très joli, donnez-lui droit de sortie, elle n'est pas si dragonne ;-)

    · Ago over 4 years ·
    Ententecordiale

    ententecordiale

    • Non en effet, une fois qu'on la connaît...
      Merci d'avoir pris le temps de voter et de commenter.

      · Ago over 4 years ·
      Img 8710

      metis

  • Et tant mieux. Vraiment.
    Belle langue, bien fluide, belle verve. Merci. Et vive les femmes de trente ans, n'en déplaise à Balzac.

    · Ago over 4 years ·
    Vie1

    thib

    • Mille mercis Thib.
      Heureusement la femme de 30 ans d'aujourd'hui a bien changé de celle qu'il a dépeinte!

      · Ago over 4 years ·
      Img 8710

      metis

Report this text