aérien

koya-al-gaad

En hommage aux victimes perdues de l’A320

L'humain a toujours eu le ciel dans ses vœux. Comme le chat fixant le canapé, il est fasciné par le voluptueux des nuages et le bleu qui les drape. Il inspire apaisement et tranquillité, il est notre utopie de son grand mirage d'azur.
Quand on est enfant, une première question se pose face à cette immensité cotonneuse: Est-ce que ça se mange, ou est-ce qu'on y dort?! La salive s'est installée, et depuis que l'on a appris l'impossibilité d'y accéder, il nous obsède! Pourtant, le ciel n'est pas si drôle... des milliers, voire des millions d'explorateurs ont tenté, pendant des siècles et des siècles, de se défaire de la gravité pour s'envoler vers le céleste; mais le ciel n'est pas que sérénité. Il est foudre, il est glace et bourrasques, et il est surtout mystères... il est celui qui nous observe, qui nous couvre, nous rythme et fait jouer notre imagination! Nul ne peut le contrôler, nul ne peut l'appréhender... l'erreur fini toujours par arriver.
Alors, certains jours, nous somme acculés par cet azur de mille maux, écroulés sous le poids de mille morts pris par leur paradis; mais si l'on avait su que l'humain n'était pas des plus prudents, aurait-t-on sûrement prédit cet accident?

Je n'arborerais pas le silence pour ces victimes innocentes: une chute, une seule, et pour beaucoup plus rien n'a de sens...

  • Du ciel ils ont été happés par le grand bleu de l'amer. Eux ils reposent en paix, pour leur familles leurs absences flottent à jamais dans les airs.
    Votre texte est agréable à lire.

    · Ago over 3 years ·
    Mouftard compress%c3%a9

    Francis Fried

  • J'aime beaucoup le cheminement des idées, l'animal, l'enfant et l'adulte...très agréable à lire bravo !

    · Ago over 4 years ·
    Dsc 1048

    lafeeclochette743887

  • Beau texte, bien amené et la chute est bien trouvée bravo !

    · Ago almost 5 years ·
    Dsc 1048

    lafeeclochette743887

  • Bien écrit !

    · Ago about 5 years ·
    Couv products 93066

    Allain Louisfert

  • L'idée était très intéressante, et j'avoue que le début seul du récit a suffit à me captiver, moi qui suis très difficile avec les écrits sur un ordinateur. Et j'avoue avoir littéralement gobé cette histoire. Félicitations !

    · Ago over 5 years ·
    Welc orig

    rena-circa-le-blanc

  • L'idée était très intéressante, et j'avoue que le début seul du récit a suffit à me captiver, moi qui suis très difficile avec les écrits sur un ordinateur. Et j'avoue avoir littéralement gobé cette histoire. Félicitations !

    · Ago over 5 years ·
    Welc orig

    rena-circa-le-blanc

  • L'impossibilité d'y accéder ? And Clouds City, Bespin? ;)







    JOlie prose, merci !

    https://www.google.fr/search?q=bespin&es_sm=122&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=_E8oVayhDILkaKTpgMAD&ved=0CCEQsAQ&biw=1920&bih=979#tbm=isch&q=alderaan+destruction&revid=225333757


    · Ago over 5 years ·
    49135320 802378970097420 3032857006785429504 o

    Aurélien Loste

  • Je voulais tout d'abord vous remercier, je suis content que mes textes vous parlent.

    J'ai bien aimé la poésie et la musicalité de votre texte, en particulier dans l'évocation de l'humain fasciné par le bleu et l'immensité cotonneuse. Par ailleurs, le thème et la construction de votre texte m'ont évoqué sensiblement l'histoire d'Icare dans la mythologie grecque qui me parle particulièrement.

    Voici les quelques suggestions que je peux formuler. Cela représente qu'un avis personnel.

    "Comme le chat fixant le canapé" => cela mériterait peut-être plus d'explications, qu'est-ce qui fascine le chat dans le canapé, pourquoi le fixe-t-il ? qu'y voit-il ?

    "Il inspire apaisement et tranquillité, il est notre utopie" => à quoi renvoie le "il" dans cette phrase, l'humain, le ciel, le voluptueux des nuages, le bleu ? Vous pourriez peut-être préciser les choses plus clairement car ces articles apparaissent après plusieurs phrases.

    "La salive s'est installée" => je pense qu'il s'agit d'une référence à l'expression "avoir l'eau à la bouche" mais vous pourriez peut-être renvoyer plus explicitement à cette expression en écrivant par exemple "La salive dans la bouche des hommes s'est installée"

    "Je n'arborerais pas le silence pour ces victimes innocentes...." => peut-être pourriez-vous expliquer plus pourquoi cela ne vous inspire que le silence. Vous pouvez peut-être développer sur ce que vous a fait ressentir personnellement cet accident, qui est d'ailleurs peut-être un suicide.

    Vous souhaitant une bonne journée

    Cordialement

    Domiatis

    · Ago over 5 years ·
    Se rire de la mort orig

    d-rudsek

  • Je vais donc vous répondre en commentaire sous votre texte "aérien"

    · Ago over 5 years ·
    Se rire de la mort orig

    d-rudsek

  • Bonjour Koya,

    Je ne peux pas vous envoyer de réponse par message car il faut que vous soyez abonnée à mon compte

    · Ago over 5 years ·
    Se rire de la mort orig

    d-rudsek

Report this text