Boîte à secrets

Juliet

Je n'ai jamais dit que c'était un roman.

"Menteur ! Menteur !"

Qui a pensé encore que je mens ?

Il vous suffit de pétales de roses

pour transformer en vers ma pauvre prose.


Vous faites des faits, mes déboires,

un conte de fée, une histoire.

Comment osez-vous croire

que vous pouvez savoir ?

Je ne vous demande pas d'aimer,

seulement de comprendre.

Si j'ai choisi de ne pas rimer,

c'est qu'il me faut apprendre.

Mais attendre.

Me détendre...

Je suis un homme qui a peur

en imaginant de vivre sans êtres humains autour de lui.

Sans être humain lui-même.

Il n'y a pas de titre

à chaque chapitre.

Ils sont tous en désordre

mais me donnent des ordres.

"Menteur ! Inventeur !"

Encore une fois,

je ne mens pas.

Ce n'est pas un roman, là.

"D'où est-ce que tu tires ces horreurs ? Menteur ! Fabulateur !"

J'ai juste volé les souvenirs de mon coeur.



(écrit là tout de suite sur une impulsion le 5 avril 2011)

Report this text