Ce soir

unrienlabime

Ce soir du reste des autres soirs

La nuit jette ses cendres de plomb sur mon coeur

L'air est frais et électrique 

Je croise un homme qui court très vite pour semer la mort

Elle avait quatre vingt quinze ans

Et une histoire alambiquée 

Une petite  histoire dans la grande histoire qu'écrivent les hommes avec leur sang et leur sueur

Elle avait la peau en papier jauni

Le nez droit affûté à la vie

Les cheveux d'une grande  vieille

Cassants et gris

Le regard transperçant

De toutes ces douleurs cachées sous les paupières

Elle ne pipait mot

Elle parlait avec ses yeux et ses traits

On se demandait ce qui l'accrochait comme un s à la vie

Son cœur de résistante au pire

Son cerveau concentré d'incohérences subtiles et de cohérence habile

Ses filles lien défaillant et pourtant plus solide que les amarres d'un navire

Ses soignants sourires et crispations jaillissent  à leur vue 

À t elle beaucoup  couru pour distancer autant la mort

À t elle tout contenu 

Les débordements 

Les déversements 

Et les révérences 

Qu' a t elle maîtrisé 

Qu' à  t elle méprisé 

Elle est morte ce matin

De je ne sais quoi

Vraiment 

Après quatre vingt quinze années de vie

Je la croyais increvable. 

Je la voyais  éternelle. 


  • Un texte qui rejoint celui de Gabriel que je viens de lire.
    Quatre vingt quinze années de vie, c'est déjà beau ! L'on voudrait tous y arriver, sans aucun bobo !
    Des rimes sans le vouloir.

    · Ago 3 months ·
    Louve blanche

    Louve

    • Merci Louve.
      Oui il est vrai que c'est beau mais souvent difficile aussi pour les soignants et la famille quand une personne très âgée et très malade s'accroche à la vie.
      Après notre rôle s'est juste d'accompagner cette volonté
      Elle est partie quand elle l'a décidé.

      · Ago 3 months ·
      1338191980

      unrienlabime

  • Toujours plus de vie qui se rajotue aux années. Comment lâcher prise ?
    joliment vu.

    · Ago 3 months ·
    Screenshot 20191224 104148 2

    li-belle-lule

    • Lâcher prise pour s'envoler et laisser l'âme voguer en paix
      Merci

      · Ago 3 months ·
      1338191980

      unrienlabime

  • pas d'âge , ce n'est pas tant la mort que l'absence.

    · Ago 3 months ·
    Photo

    Susanne Dereve

    • L'absence est une longue agonie.
      Merci

      · Ago 3 months ·
      1338191980

      unrienlabime

  • C'est la vie qui nous habite, on ne peut s'habituer à la mort.

    · Ago 3 months ·
    Chainon manquant

    dechainons-nous

  • Nous sommes constitués de l'éternel qui se transforme éternellement.

    · Ago 3 months ·
    30ansagathe orig

    yl5

    • Éternellement votre monsieur Yl5:))

      · Ago 3 months ·
      1338191980

      unrienlabime

  • voir ces milliers de drames silencieux n'est peut-être pas à la portée de tous...

    · Ago 3 months ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

    • Oui je vis des drames quotidiens
      La vie est une tragédie.

      · Ago 3 months ·
      1338191980

      unrienlabime

    • le pire c'est le maquillage généralisé

      · Ago 3 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • Oh il n'y a pas tant de maquillage que de meconnaissance et d'incompréhensions.

      · Ago 3 months ·
      1338191980

      unrienlabime

    • oui c'est tout ce que j'appelle maquillage, illusions

      · Ago 3 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • Cependant il ne faut pas croire que je suis triste, la mort et la vie vont de même avec leurs lot de bonheurs et de malheurs.
      En plus c'est mon métier de vie.

      · Ago 3 months ·
      1338191980

      unrienlabime

    • c'est curieux... j'étais justement en train d'écrire un texte à ce sujet... dans quelques minutes il sera sous ton regard

      · Ago 3 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • Très bien.
      Je guette...

      · Ago 3 months ·
      1338191980

      unrienlabime

Report this text