Chouette recette...

lyselotte


Les champignons !

Nous sommes en plein dans la saison.
Ha bon ?
Bin oui , octobre, novembre, c'est la pleine saison des champignons ! Nous parlons bien des mêmes n'est-ce pas ? De ceux que l'on cueille dans les bois et prairies de notre beau Bassin, sous les crosses des rousses fougères qui crissent sous nos bottes. Dans les près céladon où l'herbe épaisse et mouillée accueille mousserons et coulemelles altières.

- Vous êtes poète aujourd'hui ?

- Avouez que cette saison, quand elle flamboie dans les arbres, court sur les vignes du Bordelais et pose ses rouilles somptueuses sur les salicornes des plages à marée basse a de quoi inspirer les moins poètes non ?

- Oui, oui, c'est vrai. Donc vous aimez les champignons ?

- Oui, j'aime les girolles dont la chair ferme et parfumée résiste sous la dent avant de s'émietter en copeaux délicieux. J'allais les ramasser, gamine, dans les sous-bois de Corrèze dont je suis originaire.

- Brive, Tulle, Donzenac !!

- Vous connaissez ?

-Un peu... mais revenons-en à nos moutons. Donc, les girolles et ?

- Les cèpes...

-De Bordeaux bien sûr !

- Oui, je vais rester dans les rails et ne pas risquer de déclencher une guerre entre les Corréziens et les Bordelais voyez ?

- Oui, je vois parfaitement.

- Donc les cèpes oui, avec leur dos velouté et leur pied charnu. De vrais champignons des bois. Je les aime jeunes, bien fermes et avec la queue bien épaisse, signe de vitalité.

- On parle bien des cèpes là ?

- Oui, pourquoi ? Mon descriptif vous évoque autre chose ?

- Non non... Vous les préparez comment ?

- Au poil ! Heuuu, à la poêle pardon. Coupés en tranches, une jetée de persillade, fleur de sel et à table ! Ou au four quand ils sont plus âgés. Un peu de vin rouge dans le fond de mon plat, dilué avec un kub de légumes, un léger hachis d'ails, de persil et de chapelure sur le paletot et une demie heure à 180° en surveillant le niveau de jus qui ne doit pas s'évaporer entièrement. Ils confisent et c'est bon !

- - Je vois vos yeux qui brillent ! Ça doit être fameux !

Faites-moi confiance, ça l'est ! J'aime les coulemelles aussi, ces ombrelles ocellées au pied qui les hisse au dessus de la mêlée. Croyez-moi, une coulemelle juste passée à la poêle, comme un steak, c'est de la balle. Persillade, fleur de sel, poivre et hop ! par ici la bonne soupe ! Faut pas manger la queue par contre, trop raide.

- Heum !!!

- Quoi ??????

- Non rien !

- Et les mousserons ! quel délice ! Ma maman les appelle des boutons de guêtres avant de les appeler à venir lui garnir l'estomac au cœur d'une omelette parfumée. Et jetés, une fois grillés, dans un bourguignon, un festin de roi. Je vous vois ouvrir de grands yeux ! Pourquoi ?

- Non, je viens de comprendre que le bourguignon, c'est le plat qui mijote, pas l'habitant de la Bourgogne

- - Je vois... Les champignons, vous les fumez vous ?

- Non, du tout. Et donc ?

- Quoi "et donc" ?

- Bin les champignons !?

- Hé bien je les aime quoi ! En soupe, fricassés, farcis, mijotés, confis, grillés. Le champignon s'accommode de tout, sauf de la friture peut-être ! Et encore ! les petits parisiens, vous les nettoyez, les roulez dans un œuf battu, entier ou coupés en 2, puis dans la chapelure, friture, papier absorbant, sel, piment et hop, apéro dans la foulée. Pourquoi vous ouvrez de grands yeux ?

- Je viens de réaliser que les parisiens, ce sont les champignons de Paris et pas les habitants de la capitale !

- Ça va aller, vous allez voir. Une bonne nuit de sommeil et vous allez retrouver votre...votre... bon sens...

Allez, zou, à vos casseroles !

L'illustration n'a rien à voir avec la recette mais je la trouve jolie à l'approche des fêtes !

Ma plume, ici...

https://horsain.wordpress.com/?s=RoseLys+DesDunes

  • J'ai travaillé quatre ans en Corée (du Sud !), où les champignons sont les petits princes dans les cuisines ! Et je vais chaque été dans le Lot. Alors, Cèpe à pour dire, mais j'aime ce doux comestible...

    · Ago 5 months ·
    Oiseau... 300

    astrov

  • Délicieux à grignoter tous ces petits champignons de nos forêts secrètes .

    · Ago 6 months ·
    Ma photo

    theoreme

    • Oui, en effet, de la nature à l'assiette...;)

      · Ago 6 months ·
      D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

      lyselotte

  • Malheureusement je n'y connais riën en champignon pourtant cette année sur mon terrrain il y en avait plein et de toutes sortes !... je me rappelle des morilles et trompettes de la mort que mon père ramassait autrefois !...

    · Ago 6 months ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

    • Moi j'adore les ramasser les cuisiner et les manger. Par ordre d'apparition à l'image. . °

      · Ago 6 months ·
      D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

      lyselotte

  • Le champignon, le plus phallique des "légumes" ! ... on attendra le printemps pour aller aux asperges :o)

    · Ago 6 months ·
    Gaston

    daniel-m

    • Il y a des légumes qui se défendent bien aussi !

      · Ago 6 months ·
      D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

      lyselotte

  • Quand Lyselotte se fait poétesse et en plus nous met en appétit, que demander de plus :)

    · Ago 6 months ·
    W

    marielesmots

    • Sourire. J'ai concocté tout un paquet de recettes à ma façon pendant presque 2 ans. J'adorerais en faire un livre si ça ne demandait pas tant de travail...

      · Ago 6 months ·
      D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

      lyselotte

  • Très jolie et savoureuse description ! Je me souviens des girolles de Corrèze, à la poêle, avec une persillade, un délice !!! Et pourtant ça fait un bail !

    · Ago 6 months ·
    Louve blanche

    Louve

    • Plus simple et plus savoureux, y a pas !

      · Ago 6 months ·
      D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

      lyselotte

Report this text