Chronique d'une pièce: Poker

elisabetha

Poker: comédie de Jean Cassies où il n'y a que des femmes qui parlent.

Avec Thérèse Liotard (Agathe); Sophie Barjac (Caroline); Gwénola de Luze (Béatrice)

Poker n'est pas une comédie sur le jeu comme l'annonce son titre, mais plutôt une comédie sur la Vie. Comédie douce-amère pour ces trois femmes qui ont en  commun leur statut de divorcée et un enfant qu'elles laissent à leur mari tous les mercredis. Trois femmes très différentes mais dont l'amitié met en relief un esprit caustique, et une grande envie de liberté jubilatoire. Pourtant au jeu de la Vie, ces trois femmes se sont écorchées. Ayant subi leur solitude, après avoir été trompées, elles sont frustrées, malheureuses, et ont des hommes une vision bien peu réjouissante. Entre Agathe, plutôt coincée, et Béatrice si sensuelle, il y a Caroline la romantique, naïve et accroc à la chirurgie esthétique. Qu'elle explique par cette phrase:

" - Mon mari ne m'a pas trompée, pire il ne m'a jamais regardée." Si pour Caroline il n'y a rien de pis que cette transparence, pour Agathe se pose le problème d'une liberté qui ne sert à rien, et d'un bonheur qui n'existe pas en dehors de l'amour exclusif qu'elle voue à sa fille. Béatrice elle est plus calculatrice, et se retrouve à cause de son divorce dépossédée de sa situation sociale. Servies par des dialogues très réussies et une écriture fine-qui arrive à nous faire sentir les failles de la relation entre homme et femme-, les trois comédiennes que sont Sophie Barjac(Caroline), Thérèse Liotard(Agathe) et

Gwénola de Luze( Béatrice) incarnent d'une façon drôle et touchante tous les états d'âme de leurs histoires. Sensualité incendiaire, intellectualisation triste, ironie acerbe, tous les drames se confondent dans un même rire libérateur, entre deux rasades de Tequila et un paquet de cartes, qui n'intéresse pas vraiment les joueuses. Bien sûr en amour comme au jeu, il faut mentir pour gagner. Et trop souvent le mensonge entraine la perte de soi. Mais heureusement sous la plume de Jean Cassies, et avec le talent de  ces comédiennes, on rit. Pas jusqu'aux larmes mais on rit avec un pincement de cœur, et on se met à rêver que les mots de l'amitié feront merveille. Et que ces trois femmes déboussolées ont pris la résolution de devenir libres, et de choisir leurs cartes, en oubliant le passé raté, et en croyant au bonheur à venir. Un spectacle à voir absolument.

  • eh mais dis donc tu la mets sur le concours stand art SVP sinon je me fâche mais très très fort hein

    · Ago almost 7 years ·
    P 20140419 154141 1 smalllll2

    Christophe Paris

    • ah c'est ma spécialité. J'avais une carte de presse et j'avais les places gratuites mais je faisais toujours une critique qu'ils ne publiaient pas, tant pis pour eux. Pour Poker la caissière avait été d'accord avec moi: ils auraient au moins pu l'afficher dans l'entrée, cela aurait
      fait plaisir aux "clientes".

      · Ago almost 7 years ·
      Bbjeune021redimensionne

      elisabetha

    • je l'ai fait, je croyais cela plus difficile. Non je suis tellement fâchée avec la technique.

      · Ago almost 7 years ·
      Bbjeune021redimensionne

      elisabetha

    • suis pas étonné pour la carte de presse, ça prouve que je lis bien tes textes !! moi je l'aurais affiché :)

      · Ago almost 7 years ·
      P 20140419 154141 1 smalllll2

      Christophe Paris

    • ce n'est pas la carte de presse des journalistes, mais une carte qui est donnée par parrainage avec le syndicat des journalistes de la presse indépendante, magazine trimestriel qui a été crée par Georges Sand. Et cette carte permet surtout de ne pas faire la queue dans les musées et de ne pas les payer (agréable). Mais depuis que je suis malade(3 ans) je me suis désabonnée.

      · Ago almost 7 years ·
      Bbjeune021redimensionne

      elisabetha

    • Tu devrais écrire dessus elisabetha, pas la carte hein la maladiche...trop cool la reférence de la carte...bijes
      ça avance mon texte à partir de petits bouts de toi.
      espère que ça te plaira....

      · Ago almost 7 years ·
      P 20140419 154141 1 smalllll2

      Christophe Paris

  • Je te retourne le compliment de pro on dirait un article pour de vrai d'un vrai mag. Nickel, informatif p'tite pointe de philo soupçons d'avis perso une joile recette qui donne envie d'y aller.

    · Ago almost 7 years ·
    P 20140419 154141 1 smalllll2

    Christophe Paris

  • Des femmes tout simplement...trois personnalités trois destins... Certainement très bien... Merci de cette chronique qui donne envie! Kiss

    · Ago almost 7 years ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

  • Merci pour ton compte-rendu qui donne envie de se déplacer !

    · Ago almost 7 years ·
    Fullsizeoutput 53f4

    Sylvie Loy

    • C'était vraiment une très belle pièce.

      · Ago almost 7 years ·
      Bbjeune021redimensionne

      elisabetha

Report this text