De poèmes en poèmes...

nomade

 

De poème en poème, j'ai écrit mes amours.

De je t'aime en bohême, de balades en romans,

J'ai vécu des parcours et j'ai gravi des tours

Pour arriver à toi, j'en aurai mis du temps…

 

D'une âme sans mystère j'ai fait la cathédrale

Où j'ai couché la foi que tu m'as apportée,

Et du bleu de ton ciel au gris de mes cabales

J'ai balayé les nues pour en peindre un été…

 

Dans l'air que je respire, sur l'herbe où tu reposes

Des milliers de soleils éclatent à profusion

Les anges jouent pour nous, l'air embaume les roses

Demain tu seras là pour cueillir la moisson…

 

Sans cesse le bonheur promène ses caresses

Et les traces qu'il laisse s'imprègnent de couleurs

De tes mains à mon corps se dessinent les gestes

Qui vont s'encanailler dans un lit fait de fleurs…

 

Les mirages d'un soir, la pluie qui les délave,

Sont comme les désirs, ils s'estompent et s'oublient,

Mais les mots qui s'écrivent sur des torrents de lave

Brûlent dans la passion la folie d'une vie…

 

Et l'on est attiré par des fétus de paille

Qui naviguent sans but sur des torrents de pleurs

Alors la tête basse on cesse la bataille

Et on ouvre ses bras à l'élu de son cœur…

Report this text