Essaie encore ...

minou-stex

-« Qu’attends-tu de moi à la fin ? »

Les yeux rougis par le manque de lumière, la fatigue et les sempiternels pleurs,  le teint devenu gris, le corps décharné,  je ne reconnais plus l’homme recroquevillé sur le sol qui me lance cette phrase comme une ritournelle à chacune de mes visites.

Quatre années …  

-« Finalement, rien ne change ! Ou plutôt si, tout a changé, aujourd’hui, je ne t’aime plus ! »

Les yeux injectés de sang se lèvent vers moi. Mais pourquoi cette peur ?  Qu’est-ce que j’attendais de lui ? Je suis restée près de lui, je suis venue lui parler, le nourrir, le laver, j’ai pris soin de lui. Je lui ai montré ses enfants, il les a vu grandir, il l’a vue, elle, avec les autres. J’ai pris du plaisir à les photographier en cachette, je les ai suivis, tous les jours, et je lui ai tout raconté dans les moindres détails. Je croyais qu’il allait guérir, je voulais juste lui faire ouvrir les yeux ! Personne ne l’a jamais recherché,  pour tout le monde, il est mort depuis quatre ans ! J’avais bien construit mon scénario, le sans-abri que j’ai pendu dans son studio était dans un sale état, je savais bien que le corps serait méconnaissable et qu’il n’y aurait aucune suite.  Après le divorce, il  disait haut et fort qu’il en avait marre, qu’il allait se foutre dans un ravin. Il n’a pas voulu de mon aide, il fallait que j’intervienne, sinon, il serait mort !

J’ai eu peur quelques semaines après son « suicide », j’ai cru qu’elle allait faire ouvrir une enquête, elle s’est mise à avoir des soupçons. Avais-je laissé des traces, des indices ? Mais la seule chose qui aurait pu me mettre dans le pétrin, c’est le corps, et sans le savoir, c’est elle-même qui m’a rendue service, en demandant l’inhumation, elle voulait respecter les dernières volontés du père de ses enfants ! Mes craintes sont parties en fumée, merci !

-« Non, je ne t’aime plus, c’est fini ! J’ai pris ma décision, il faut maintenant tout faire disparaitre. Je vais mettre le feu à mon passé et repartir à zéro ! Toi, tu es déjà mort, mais moi … »

-« Non ! Non ! Tu ne peux pas … Reste avec moi, quatre ans, tu me dois bien ça ! … Je … Je t’aime ! On pourrait partir tous les deux … On pourrait être heureux … »

Ce rire dément sort-il de ma poitrine ? Je ris … Quatre ans d’attente, une lueur, d’un espoir, et c’est maintenant qu’il se décide… et je ne l’aime plus !

Je ferme la porte du petit cabanon perdu au fond de ce bois que j’ai parcouru toute mon enfance, personne ne connait ce petit coin de Paradis, je n’ai partagé ce secret qu’avec lui ! Le village est pourtant là, tout près, mais le cabanon est invisible aux yeux des profanes. J’ai vérifié les menottes dans son dos, resserré ses liens aux pieds,  renoué le bâillon sur sa bouche et je me sens enfin libre.

(…)

-« Elle s’est jetée sous mes roues, je n’ai rien pu faire pour l’éviter ! »

Un visage se penche au-dessus de moi, que se passe-t-il, quelle est cette agitation ? Les voix s’éloignent, je ne veux pas … non, je ne veux pas …

  • Alors je rejoins Chleurk, effectivement ça c'est très habile et très efficace. A la fin de la lecture, on cherche des yeux dans le texte ce qui nous gêne et nous aurait échapper, avec cette grande frustration de n'y rien trouver, c'est très bon :). Sinon, pour le texte, effectivement, il faut y aller franco, le noir doit hurler sa folie, son danger, son travers de l'âme. C'est un très joli coup d'essai, Bravo Minou !

    · Ago almost 9 years ·
     14i3722 orig

    leo

  • J'aime beaucoup ce genre de textes, où on ne sait rien, ou si peu. Ni nom, ni lieu, juste un fait. C'est très bien écrit, félicitations. En revanche, je rejoins l'avis de mes collègues lecteurs : tu n'as fait qu'esquisser ce qui semble être une très bonne piste. Maintenant tu peux approfondir et noircir à souhaits ! J'attends avec impatience de te relire !

    · Ago almost 9 years ·
    Hastings   part 01 003 195

    chleurk

  • Oui, je suis entièrement d'accord avec tous vos commentaires, je vais appuyer un peu plus le trait noir, et laisser moins de place au suggestif.
    Sincèrement merci beaucoup !
    J'avais bien trouvé mon titre ! :) J'essaie encore ...

    · Ago almost 9 years ·
    Tourbillon 150

    minou-stex

  • je trouve ça chouette,mais un peu plus de précisions ne feraient pas de mal!

    · Ago almost 9 years ·
    101 0061 500

    saki

  • D'accord avec Stef.

    · Ago almost 9 years ·
    30ansagathe orig

    yl5

  • Inquiétant à souhait mais y aura-t-il une suite : on reste sur sa faim

    · Ago almost 9 years ·
    Coucher de soleil 92

    Ghyslaine Bobillier

  • Alors, vas-y plus fort ! C'est vrai que tu es dans la suggestion et je te comprends. Mais là, peut-être faut-il que tu ailles dans du plus explicite et du plus effrayant pour le lecteur. La suggestion peut-être mais elle n'est pas assez frissonnante. Tu laisses encore trop de distance au lecteur. Mais en revanche, l'atmosphère est bien plantée. Vas-y ! je t'attends et j'attends de trembler !

    · Ago almost 9 years ·
    Img 0789 orig

    Gisèle Prevoteau

  • Exercice assez difficile pour moi, je n'ai jamais essayé d'écrire ce style de nouvelles, et j'ai l'impression que c'est un peu trop gentil, mais je voulais rester dans le non-dit, dans la suggestion ! Je ne demande pas votre indulgence ... Si je veux avancer, les critiques seront les bienvenues !

    · Ago almost 9 years ·
    Tourbillon 150

    minou-stex

Report this text