Faites entrer l'accusé

Choupette

La salle était pleine. Des murmures ça et là coupaient le silence au couteau. En robe noire et ample, jouant des manches, les avocats se déplaçaient d’un siège à un autre, maintenant d’un bras leurs épais dossiers.

« Levez vous, la cour entre. » Plus de bruit si ce n’est la porte derrière nous qui claque. Madame la présidente, madame la procureure et la greffière s’assoient. Le tribunal serait féminin si l’huissier aux tempes grises ne les suivait. Silence. Portables éteint par obligation, nous voilà coupés du monde.

Se succèdent différents cas qui nous peinent, choquent ou font sourire. Comme celui du jeune éméché qui ayant volé un GPS dans une voiture en stationnement tente de le revendre à celui qui vient juste d’appeler la police pour signaler le délit ! La juge sourit elle-même du cas…

Viennent les locataires qui ne paient plus leur loyer depuis 2 ans, les Ukrainiens qui ont volés deux jours de suite dans un hyper marché, puis encore une bande de délinquants récidivistes  qui volent le cuivre dans des dépôts…On se lasserait d’attendre que notre dossier passe si ce n’est ces trois frères qui ont fait justice envers celui qui a déshonoré leur petite sœur.

On pourrait croire que j’ai de l’imagination. Mais c’est bien ce que je viens de vivre aujourd’hui… Entre les chut de la juge qui fronce les sourcils face aux murmures des uns et des autres, entre la confiscation d’un téléphone qui a eut le malheur de sonner, la mise à la porte d’une ou la réprimande d’une autre qui mange dans la salle…Tout cela est vrai.

Tribunal correctionnel de Bordeaux, salle B. Julien est là, à mes côtés. Plainte est portée contre celui qui a fracturé son visage. Demande de condamnation et de dommages et intérêts. Tiens…son avocat à des lacets bleus…sur ces chaussures noires. Il m’est sympathique, jeune, franc et optimiste. Et l’optimisme on en a besoin ces temps ci. Presque deux ans qu’on attend.

Après une première délibération sur les premiers dossiers, encore deux ou trois et au bout de trois heures trente, c’est son tour. L’accusé, le prévenu, pas assez prévenu peut être, est absent, son avocat aussi. Les absents ont toujours tort me disait ma mère…Madame la procureure le fait remarquer.  Après les notifications du dossier par madame la présidente, et après la plaidoirie de l’avocat, qui décidément me parait de plus en plus sympathique, elle annonce sa demande de sanctions.

Silence… : six mois fermes, cinq ans d’interdiction d’exercer le métier qui a nuit à mon fils…

Sortie. L’avocat nous rassure mais il nous faut encore attendre de savoir si la juge suivra les réquisitoires de madame la procureur.

Attente…

Il est vingt heures, les réquisitions ont été suivies !

Presque deux ans… deux ans d’hôpitaux en rééducation, de gendarmerie en rendez vous avec l’association au début puis avec l’avocat…deux ans de copies, photocopies, de photos avant l’opération, puis après, les points à ôter, la deuxième opération…les arrêts de travail…l’argent qui lui manque…deux ans de courriers et d’emails…deux ans de réveil en sursaut après un cauchemar…deux ans cherchant à faire éclater la vérité. Le doute aussi sur cette justice à plusieurs vitesses… sur ce « coupable » pas encore coupable ! Deux ans…et même si cela n’est pas tout à fait fini…

 ça y est : ON A GAGNE 

Bien sûr que tout n’est pas fini. Il reste toute la partie financière… mais …ça, ça peut attendre. Julien marchera la tête haute, il n’a rien provoqué, il n’a été qu’une victime…et ça…dans sa tête, dans mon cœur, c’est le plus important !

(La justice n’ayant pas tranchée sur la totalité des faits, le prénom de la victime est changé et le métier du prévenu omit.)

Choupette…heureuse à en crier partout !!!

31 mai 2013

  • Nous avons déjà perdu...côté financier...mais si à cause de cela on ne porte pas plainte, c'est cautionner la délinquance! Et blessé il y a. Et on a GAGNE par le fait qu'il est déclaré seul coupable! La violence gratuite déclarée inadmissible, c'est un très beau cadeau! En plein tribunal, j'avais les larmes aux yeux lors de la sentence. ON NE TOUCHE PAS A MON FILS IMPUNEMENT !!!! avis!

    · Ago over 6 years ·
    59577 1501068244230 1159900199 31344222 178986 n 465

    Choupette

  • tant mieux pour toi Choupette si celà te met du baume au coeur, mais hélas bien souvent les procès ne se terminent pas comme ils devraient l'être, les retournements de situation, les faux témoignages, c'est épouvantable. je ne m'étends pas. Par contre pour les amendes... n'espère pas trop. Dans certaines situations, s'il n'y a pas de blessés, on dit qu'il vaut mieux un mauvais arrangement qu'un bon procès. Parce que même si tu gagnes, en ayant dépensé pour un avocat, et si la personne en face n'est pas solvable, tu y perdras

    · Ago over 6 years ·
    Yoda 24 04 09 002 92

    yoda

  • je venais car je me suis dit qu'il n'y avait peut-être pas que des textes "hot".
    Celui là est un témoignage poignant de vérité, et douloureux à lire. Une expérience qui doit être fort pénible à "vivre". Mais bravo de l'avoir aussi bien "transmis" avec passion mais sans aucun "pathos". belle plume sobre et vraie.

    · Ago over 6 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • Réparation ! Long travail, dur combat. Vous avez gagné la bataille indispensable à la reconstruction. Bravo. Texte bien écrit, en peu de mots et beaucoup de maux, on y est !

    · Ago over 6 years ·
    La main et la chaussure

    Stéphan Mary

  • Je suis très heureux pour vous! Etre victime de violence est si dur! Les affaires de coups et blessures se multiplient. Espérons que la Justice ne les "banalise" pas, et aussi que les peines infligées soient vraiment appliquées!

    · Ago over 6 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

  • témoignage touchant de vérité et de souffrance et puis de joie! merci et je loue votre courage

    · Ago over 6 years ·
    424474 239196019548437 195312985 n

    destructor-le

  • J'ai aussi des tas de boîtes, perso, mais là...je n'ai jamais réussi à fermer celle ci. Et elle ne se fermera pas de sitôt.Il faut que "l'autre" fasse sa peine! L'appel est possible...et c'est pas fini. Mais une chose est sûre: Mon fils n'a été qu'une victime, sans provocation comme "il" le laissait entendre. Et ça, ça le soulage, moi aussi!

    · Ago over 6 years ·
    59577 1501068244230 1159900199 31344222 178986 n 465

    Choupette

  • La justice ..... Perso, je mets des boites dans ma tête, que j'ouvre et que je couche avec des mots. J'ai des boites douloureuses, certaines plus que d'autres. Il y en a que je lorgne mais je n'arrive pas à regarder dedans. Trop tôt. Trop mal. J'ai une boite sur le viol de mon petit quand il avait 7 ans .... Il en a 16 aujourd'hui et dame justice est passée aussi. Un jour je l'écrirai, pas encore, c'est ma boite de Pandore. Ton texte remue des choses. Et ton fils ... Mon Dieu, qu'elle épreuve ....et quelle reconstruction à faire ....

    · Ago over 6 years ·
    Illustration campagne avc

    lounalovegood

  • Tu sais, Yvette , on est passé si près du tort partagé...alors oui, on est soulagés. Et j'avais envie de l'écrire...pour exorciser "l'accident".

    · Ago over 6 years ·
    59577 1501068244230 1159900199 31344222 178986 n 465

    Choupette

  • Six mois pour coup et blessures ayant entrainé des séquelles, défiguré, opération, deux ans de souffrance, et six Mois? C'est peu, mais si pour toi, c'est une victoire, car la justice à tranché en faveur de ton fils. Espérons que les dommages et intérêt, serons à la mesure du préjudice subit. Et que cet homme peut payer. Bon courage choupette et un câlin à ton fiston.

    · Ago over 6 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

Report this text