File, oh Sophie

Christian Boscus

Elle file, oh Sophie !

La mort n’est pas à l’origine de la vie sinon il n’y aurait pas de vivants. La vie est donc avant la mort et la mort qui la suit est une part de la vie. La mort est un aspect de la vie. Ils sont des milliers chaque jour à sonner à la porte de la mort. Personne n’est revenu lorsqu’il était vraiment mort. Peut-être parce que ailleurs, c’est mieux. La plupart pensent, avant cette confrontation, que la faux obscure vient leur couper le souffle, le sifflet, l’herbe sous les pieds et les oblige à partir. Chacun a ses superstitions mais au fond nous ne savons pas grand-chose. L’important est de retourner la peau de banane de ses croyances ! Quand une chose est crue, il faut la faire cuire et la retourner comme une crêpe. Pourquoi ? Pour voir en dessous. Car tout est double et il importe de considérer l’autre polarité. Faisons chauffer dans le grand chaudron de l’incertitude et du désir de ne jamais mourir, le besoin de vivre éternellement avec les mêmes aprioris, les mêmes emmerdes, les mêmes gens, les mêmes situations, les mêmes potages aux carottes du jardin bio de l’infini. Tout en espérant que les choses changent quand elles ne nous conviennent pas, c’est-à-dire souvent, pour la plupart. Revenons à la mort… Qui est-elle ? Allo ! Madame la sombre, allo madame la ténébreuse… qui êtes-vous ? Quand on pose une question a la mort, quand on veut savoir qui elle est, elle ne répond pas. Pourquoi ? Parce que pour la connaître, il faudrait être mort, baigner dedans, la rencontrer mais si on est mort, a quoi bon avoir des questions ? Par contre, si on utilise la technique de la crêpe, on peut poser la question à l’envers : c’est quoi la vie ? Là encore on reste sur sa faim. On ne peut pas non plus avoir de réponse puisque la vie est avant la mort et que la vie est tout. Tout est vivant, même les pierres et lorsqu’une chose ou un être est mort, il est vivant autrement, transformé en une autre forme de vie. Alors comment ce tout peut-il se définir autrement que par TOUT ? On est pas plus avancé, par contre, si on met en face à face la vie et la mort comme deux aspects différents d’une même Totalité, de ce TOUT, on se rend compte que cette Totalité contient la vie et la mort et qu’elle est plus vaste que ces deux extrêmes et que sans cette Origine inconnue, il n’y aurait point de vivants et donc personne pour poser des questions et couper les cheveux en quatre. Ce TOUT, qui est à l’origine de la vie et de la mort, ne semble pas affecté par les changements permanents et crée sans cesse des vivants renouvelés à travers les « mourants ». S’Il n’est point « touché » par les mutations constantes de la matière, il doit se situer sur un autre PLAN que celui de la poussière sans cesse réutilisées pour inventer la vie. Où donc alors trouver ce TOUT ? Dans le plan de l’Esprit… mais comme la vie est avant tout, l’Esprit c’est le Vivant créateur. Alors comment peut-Il créer la vie à l’intérieur de laquelle il EST ? Par le DESIR… par dit ! Si la vie n’émettait pas de désir, qui y aurait-il ? Rien, point d’espace, de temps, d’humains, de mourants… Alors un mourant serait un désir qui prend forme mais comme la forme du mourant disparaît, la nature du désir de l’Esprit est mentale, consciente… car est-ce qu’une pensée meurt ? Non point ! Elle n’a pas de consistance. Comment peut-elle mourir ? Si vous ne faites rien avec la pensée-désir qui se love en vous, quelqu’un d’autre s’en emparera… Vous pouvez émettre mille et mille désirs en les pensant vous ne mourrez pas et pourtant, même si la plupart ne se réaliseront pas, certains s’incarneront, se manifesteront. Vous aurez inventé de la matière, du vivant… avec de l’Esprit…. Vous suivez ? Tout ça pour dire que la philosophie c’est très chiant.

  • Ce fameux grand tout.. saint graal de nos attentes et nos questions.. Merci pour un essai, c'est un coup de maître!! ;0)

    · Ago almost 7 years ·
    Fond d ecran 4 orig

    nephelie

  • la philosophie est l'art de se compliquer la vie pour prouver sa simplicité, c'est de moi donc sur lolo!!!

    · Ago almost 7 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

  • Acte ultime des pièces dramatiques humaines. Qu'on puisse en faire quelque chose de brillant.

    · Ago almost 7 years ·
    Dargon d absinthe orig

    Lézard Des Dunes

  • Le TOUT est issu de la philosophie d’Hermès trismégiste que l'on peut trouver dans un livre : le Kybalion qui dit : "L'univers est mental, il est contenu dans l'Esprit du TOUT. Le TOUT est dans le tout mais le tout n'est pas le TOUT."
    Je me sens en résonance avec cela mais au fond je ne connais rien, hormis ce que je traverse dans l'instant présent.
    merci pour vos retour. C'était un petit clin d'oeil...

    · Ago almost 7 years ·
    Ch jardin 2 92

    Christian Boscus

  • Philosopher c'est apprendre à mourir disait Montaigne... Un ami moine orthodoxe m'a dit un jour: "certes, il vaut mieux parler de philo que de football mais au fond parler de foot et de philo c'est la même chose..."

    · Ago almost 7 years ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

  • Votre terme employé " le TOUT " me rappelle le panthéisme, qui est aussi une partie de l'hindouisme, et la question sur la réincarnation, sans doute le bouddhisme. . .Et la question de la vie et de la mort est philosophique mais vitale. . .Il manquerait plus que de parler des autres croyances comme les 3 religions " monothéistes "

    · Ago almost 7 years ·
    Mains colombe 150

    psycose

Report this text