Forme

pimentdouce

Je me tasse encore un peu plus

De les voir ainsi sourire innocents.

Et ce poids qui s'abat d'un coup sur ma vie

Comme si je servais d'enclume

A un mystérieux forgeron façonneur d'êtres.

Ainsi sculptée je prends forme et me lisse

Mi-chair, mi-pierre.

Lentement mon corps se fige

Marqué pour l'éternité.

Je ne pourrai plus hurler

Et mes secrets le resteront

Et la douleur se murera en moi.

Report this text