Hulule et moi

Maud Garnier

Tous les soirs nous avons rendez-vous

Elle ne sait pas que je suis là dans l'ombre de la nuit

Mais moi je sais qu'elle est là lorsque je l'entends chanter

Hou houhou…. hou houhouhou

Elle ne m' « effraie » pas

Mon sang « hibou » dans mes veines

A écouter sa sérénade

Un « chouette » sourire s'étend sur mes lèvres

Elle est bien qu' « hulotte » hé quand même

De prévenir par son chant

Les rongeurs, musaraignes, campagnols 

Souris et rats des champs

Qui se faufilent entre les herbes folles

Vite, vite,

Car ses larges yeux scrutent comme en plein jour ses proies

Depuis son perchoir

Je ne vois pas ses larges ailles se déployer

Dans ses chasses nocturnes

Je n'assiste pas à la curée

Je préfère l'imaginer

Juste aux sons qu'elle hulule dans la nuit

Son récital me ravit

Toutes les nuits, je suis fidèle à notre petit rendez-vous

Report this text