Je voudrais en finir

Apolline

C'est comme un poison dans ma tête ! Elle est lourde, si encombrée. J'arrive plus à la supporter. Cette impression de ressembler à une machine à laver, trop chargée, qui n'en finit pas de nettoyer encore ce même linge usé par le temps. Je suis lessivée. Je voudrais en finir.

Le passé d'une longue histoire d'amour revient toujours à la gueule qui grimace, qui grince en larmes, de devoir encore faire face.

Pourtant j'ai très bien retiré le manteau, les couches et les voiles, parfois en les soulevant délicatement, d'autres fois en les déchirant, à fleur de peau, pour faire jaillir la blessure, touchant sans cesse l'inconsolable détresse,

Pourtant j'ai très bien caressé la nudité de mon film de vie, pardonner les silences confus, l'aveuglement, les trahisons, les prémices d'un mal hurlant la formule de séparation,

Pourtant j'ai très bien enterré les hauts le cœur qui ont marqué ma peau collée dans les tissus pour affirmer enfin que je reviens de loin, de très loin.  

Tout est TRÈS BIEN n'est-ce pas ?...

Au demeurant de cette paix indiscutable, le linge du grand amour d'hier se tortille néanmoins en pirouette dans ma machine qui le broie à mille tours. Je voudrais en finir.

En finir de toute cette vidange… de toute cette vie d'ange ? Quelle méprise !

En finir d'un jeu que je maintenais amoureuse docile sous sa force tranquille.  Mais tellement destructrice. Quelle emprise !

Le tambour bat son plein. Je viens d'abattre la dernière carte. Le joker a été éjecté à mes pieds, dans ses guenilles verdâtres dérangées, dans son sourire écartelé trop rouge qui m'a décalquée. J'ai fini par arracher sa main, plaquée là sur ma tête, comme une empreinte qui me tirait toujours par les cheveux. NON ! Plus jamais de manipulations de près comme de loin ! Plus jamais, je ne donnerai mon âme au diable. Le lien est tranché. C'est fini, c'est fini. Je serai sûrement plus belle sans lui maintenant. Plus légère, plus sincère, sans me taire et surtout sans éther.    

  • L'aveu d'une laveuse qui la veut plus joyeuse (sa vie amoureuse). Je ne sais pas si tu es plus belle sans lui mais en tout cas c'est beau ce que tu écris.

    · Ago over 5 years ·
    027 orig

    Chris Toffans

    • ah ben mmmmermer.... zut ça me... ça me... ça m'rend bégayeuse nerveuse. Oula vite la laveuse va aller s'rafraîchir...

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Bonne chance pour la suite : qu'elle t'amène cette fois de vrais motifs de réjouissances !

    · Ago over 5 years ·
    The fisherman 295007 640 (1)

    frederik

    • L'émotif .... heu... oui se motiver aussi ... Merci Frédéric !

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Tres beau texte :)

    · Ago over 5 years ·
    Profil gr%c3%a9goire d%c3%a9murgo

    greg33

    • Merci Greg pour ta visite.

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Beau texte, un peu triste mais qui doit être aussi libérateur... La peine doit être essorée et partir en vapeurs d'éther... C'est bien de trancher! Diable! Kiss mon Apolline

    · Ago over 5 years ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

    • Grand Dieu oui, place à une bonne tranche de rigolomanie now. T'es ready Vivi ?

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

    • Yes!!!! kiss

      · Ago over 5 years ·
      One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

      vividecateri

  • Lavage est le prisonnier.

    · Ago over 5 years ·
    30ansagathe orig

    yl5

  • Tu es lessivée ?

    · Ago over 5 years ·
    Photofp3

    petisaintleu

    • juste rincée. Quel sale temps aujourd'hui !

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Ce terrible amour à la machine...

    · Ago over 5 years ·
    Philippe effect

    effect

    • oui c'est ébouillantable !!!!

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

Report this text