Le carré des indigents

gordie-lachance

Le destin tragique d'un adolescent sans repères...

Tom Joad

Le carré des indigents


Première partie


Danny



Je m’appelle Danny Morel.

Avec un nom pareil, je ne risque pas de devenir avocat ou docteur, ni même quelqu’un de tant soit peu important. D’ailleurs, il vaut mieux ne pas interroger les habitants du quartier à mon sujet, la plupart vous diraient que je suis une graine de voyou.

Je vis seul avec ma mère. Du moins quand il n’y a pas d’homme à la maison. En général, ils ne restent pas longtemps. Pas plus de quelques jours. Mais je peux les comprendre : à part moi, je ne connais personne qui puisse supporter ma mère une semaine entière. Et encore, j’avoue que des fois je me passerais bien de sa présence.

Je n’ai vu mon père qu’une seule fois, le jour où ma mère m’a emmené le voir pour lui réclamer de l’argent. C’est à peu près à ce moment là que notre vie a vraiment commencé à déraper.

Elle m’avait peigné et habillé comme pour aller à l’église, croyant sans doute l’attendrir. Mon gilet de laine me grattait autant qu’un collier d’orties. Pendant presque tout le temps qu’on est restés chez lui, j’ai regardé mon reflet dans une porte vitrée, en essayant de plaquer un épi rebelle sur le haut de mon crâne avec ma salive.

Ma mère parlait très fort -des fois, je me demande si elle n’est pas timbrée et cela me fait honte- disant qu’elle ne s’en « sortait » pas et qu’il devait payer sa part pour ce qu’elle appelait « mon éducation ». Moi, je ne voyais pas trop de quoi elle parlait, j’ai toujours eu l’impression de m’éduquer tout seul. Bref, au bout d’un moment il a dû en avoir marre de l’entendre. Il l’a giflée et j’ai levé la tête juste à temps pour voir sa tête arriver dans le mur. C’était aussi réussi que dans un film. On aurait pu croire qu’ils avaient répété la scène et qu’ils m’avaient fait venir exprès pour y assister. Ces deux là étaient sûrement passés à côté d’une carrière d’acteurs.

Il l’a regardée avec un air dégoûté (elle faisait un bruit incroyable en pleurant), puis il a semblé s’apercevoir de ma présence. Il a penché son gros visage vers moi et il a planté son regard dans le mien. Ce qu’il a vu a semblé lui rappeler quelque chose d’amusant. Il s’est redressé en souriant et a pris la position d’un boxer.

− Ne baisse jamais ta garde, mon gars, si tu veux avoir une chance de t’en sortir dans ce foutu merdier.

Dans mon souvenir, ce sont les seules paroles qu’il m’ait jamais adressées. Elles sont restées gravées dans mon esprit comme une sorte de prédiction mystérieuse. Il avait l’air de savoir de quoi il parlait, mon père.

Finalement, il nous a flanqués dehors et on est repartis sous la pluie. Je me suis mis à marcher dans les flaques en essayant de ne pas mouiller mes chaussettes. Mais un peu d’eau glacée a fini par passer au-dessus de ma chaussure. Ma mère pleurait, en tournant la tête pour se cacher. Elle voulait me faire croire qu’elle était forte, mais je sentais bien qu’elle était complètement larguée. Ma mère, c’est le contraire même de la force. J’avais peur, car je savais bien que je ne pouvais pas compter sur elle.

  • J'ai visité ta page et je suis tombée sur le début de cette triste histoire, hélas assez fréquente dans la vie réelle... Toujours très bien écrit et décrit...

    · Ago over 6 years ·
    Yoda 24 04 09 002 92

    yoda

    • Il y a malheureusement une part de vécu dans ce récit, pas de moi mais je n'étais pas loin...

      · Ago over 6 years ·
      Yinyang

      gordie-lachance

    • Pour moi aussi... avec abandon de la mère aussi... remarque il vaut peut-être mieux une coupure nette que de vivre avec la déchéance humaines, tu me diras les deux permettent de te construire ou de te détruire...

      · Ago over 6 years ·
      Yoda 24 04 09 002 92

      yoda

  • J'ai lu les trois épisodes, j'aime la voix, la toile de fond, la curiosité de où tout cela mène...

    · Ago over 6 years ·
    Avat

    hel

    • Bonjour, merci et bienvenue... ça ne parait pas mais ici Hel pourrait bien avoir deux LL...

      · Ago over 6 years ·
      Yinyang

      gordie-lachance

  • Comme d'habitude, j'aime beaucoup et c'est toujours bien écrit.

    · Ago over 6 years ·
    Coucou plage 300

    aile68

    • Merci bien humblement... la suite arrive

      · Ago over 6 years ·
      Yinyang

      gordie-lachance

  • C'est dépeint avec beaucoup de réalisme tragique. Très noir... belle écriture sobre.

    · Ago over 6 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

    • Je ne vois pas cela si noir, mais je suis sans doute trop près pour être objectif... merci en tout cas pour le compliment ! Cordialement Tom

      · Ago over 6 years ·
      Yinyang

      gordie-lachance

  • Vaut mieux pas que tu lises la suite, alors !

    · Ago over 6 years ·
    Yinyang

    gordie-lachance

  • ça commence déjà bien triste...trop triste...

    · Ago over 6 years ·
    Photo0486

    Apolline

    • Je ne maîtrise plus trop WLW... je disais donc que la suite est pire, dont acte... merci pour la lecture en tout cas, avec mes excuses pour avoir assombri ma journée Tom

      · Ago over 6 years ·
      Yinyang

      gordie-lachance

Report this text