Le dernier des intellectuels.

Hervé Lénervé

C’est Bibi !

-         Bonjour ! C'est une soirée spéciale ce soir qui nous attend, car nous avons l'immense plaisir et l'insigne honneur de recevoir sur notre plateau… Après les regrettables disparitions deRoland Barthes, puis de Claude Lévi-Strauss… d'avoir parmi nous, ce soir, le dernier grand intellectuel vivant de notre époque. J'ai nommé… monsieur Hervé Lénervé !!! Monsieur Lénervé, bonsoir.

-         Appelez-moi, Vévé comme tout le monde. Ma grand-mère m'appelait même Vévette, mais je passais pour un con devant les copains, ils me charriaient en criant en cœur « la Vévette à sa mémère ».

-         Je vais essayer, Vévette, mais ce n'est pas facile, tant nous sommes tous impressionnés par votre visite, d'autant plus que vous ne sortez presque jamais de chez vous, m'a-t-on laissé entendre.

-         C'est vrai ! Je ne sors jamais… autant que je le voudrais, car je me perds tout le temps après être sorti, quoi ! Je suis venu ce soir, car le studio est à côté de la maison et grâce à ma petite-fille qui a bien voulu m'accompagner dans sa voiture. Elle est là, d'ailleurs ! Dans le public, là, là-bas au fond !

-         Au fond, non, c'est la caméra, Monsieur Lérnervé.

-         Au temps pour moi, je me disais bien qu'elle avait drôlement changée la petite-fille. Ah, ces enfants !

-         Je suis là, pépé !

-         Dis bonjour à maman, ma chérie.

-         Pas envie !

-         Ah, ces enfants !

-         Quel âge a-t-elle ?

-         Aucune idée, mais pas l'âge d'avoir le permis de conduire, ça c'est sûr ! Je ne me rappelle même pas de son prénom, alors…

-         Très bien, pour commencer, je vais retracer brièvement votre parcours, pour ceux et ils sont peu, qui ne vous connaîtraient pas encore…

-         Encore… quoi encore… mais je croyais que c'était fini, moi ! Il commence à se fait tard et il faut que j'aille coucher la petite !

-         Quel blagueur cette Vévette ! Je continue, vous avez été repéré très jeune par le club de Football de Pernesiau les eaux, là, où vous êtes né et où, il faut bien l'avouer, vous n'avez guère brillé en essayant d'instituer le jeu qu'avec la tête, vous étiez déjà un cérébral. Ensuite, tout s'accélère et vous publiez « L'être et le fainéant. » un flop. Puis l'ouvrage qui fait toujours référence en la matière, aujourd'hui : « L'épistémologie du sens commun chez le hanneton marron. » où vous nous dites que… je cite : « Dieu est un hanneton qui avance à tâtons avec son gros bâton pour… » je ne cite pas la suite pour les raisons que vous devez supposer.

Puis ce sont les prix honorifiques qui se succèdent au point qu'il faille en créer de nouveaux pour vous les attribuer.

Par contre, dans le domaine sportif, vous ne faites pas l'unanimité et vos ambitions s'achèvent avec le procès mené contre vous, quand vous avez inauguré le premier bowling de plafond. Trois morts, vingt-deux blessés, malgré le port du casque obligatoire.

-         C'était une idée jetée en l'air, comme ça, il fallait la perfectionner un peu, bien sûr.

-         Ne m'interrompez pas pépé dans mon panégyrique

-         Vévé, s'il vous plait !

-         Pendant la période noire de notre Histoire, vos publications deviennent plus rares.

-         Effectivement, ce n'était pas rapide les petites lettres et la colle qui colle les petites lettres sur les gros doigts...

-         A la libération, vous entrez dans la résistance en regrettant de vous être fourvoyé dans la collaboration, avant... aveux qui vous éviteront d'être tondu.

-         Oui ! J'avais couché aussi ! Erreur de jeunesse, voyez-vous, subjuguée par le prestige de l'uniforme nazi, très chic, très classe, martiaux à souhait les beaux acariens !

-         Très bien ! Très bien ! Commençons le débat par une première question de nos téléspectateurs. Oui, madame… nous vous écoutons !

-         Bonjour messieurs dames et surtout, bonjour professeur Hervé Lénervé…

-         Appelez-moi Vévé, s'il vous plait, comme tout le monde, ma grand-mère m'appelait mê…

-         On sait, on sait cela ! Continuez madame, posez votre question.

-         Ma question est simple : croyez-vous à une existence en dehors de toute existence ?

-         Ma réponse est compliquée : NON !

-         Merci beaucoup, car j'avais parié avec mon fils qui pensait que vous auriez faux.

-         Combien ?

-         Plait-il ?

-         Combien aviez-vous parié ? J'ai droit à la moitié, pardi !

-         Vous êtes dur en affaire, vous, 10€.

-         Il n'y a pas de petites économies.

-         S'il vous plait le standard un autre téléspectateur… oui, d'accord… Le standard me dit que non, pas d'autre appel en ligne, ils ont même commencé à éteindre les lumières. Donc, je me permettrais de vous poser une dernière question, moi-même… oui, la régie… d'accord ! Non pas de question supplémentaire, car tous nos téléspectateurs ont quitté Arte pour France 2 qui diffuse le film « Le curé chez les nudistes. » Donc…

-         Pépé, réveille-toi, je te ramène à la maison.

Passe ton permis, d'abord ! Moi, je reste, je crois que j'ai la côte avec l'animatrice, je vais me la faire !

  • ... allez M'sieur Vévé, un p'tit Porto et au lit ! ;o)))

    · Ago about 2 months ·
    Gaston

    daniel-m

  • fait du bien un texte pareil.. il y a..du...mais vous en riez...peut-être un autre oublié..toulet.;mais sais pas si hanneton rime avec du lard et du cochon..

    · Ago about 2 months ·
    A003694262 001

    mada

  • Vé Vé, une fois de plus ton anticléricalisme transparaît sournoisement dans ce texte philosophico-burlesque.Lorsque tu cites ce chef-d'oeuvre du cinéma mondial il ne s'agit pas : le curé chez... mais bien de MON curé chez les nudistes. Étourderie ou transgression dictée par l'emploi de ce pronom possessif qui renvoie au possesseur?

    · Ago about 2 months ·
    Default user

    Christian Le Meur

    • j'avoue mes lacunes sur ce film que je n'ai vu que six fois. :o))

      · Ago about 2 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Le hanneton du point de vue marxiste a été glorifié lors de la prise de la faucille.

    · Ago about 2 months ·
    30ansagathe orig

    yl5

    • Il ne faut pas prendre les hannetons pour des canetons sauvages. :o))

      · Ago about 2 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • T'es rigolo Vévette

    · Ago about 2 months ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

  • J'ai mal au ventre de rire ! En même temps, merci pour ce résumé, car je n'ai pu voir cette émission spéciale, j'ai cassé ma télé, car en essayant ma patinette dans le salon, j'ai atterri en plein dedans !

    · Ago about 2 months ·
    Louve blanche

    Louve

    • Moi aussi, je me suis mis à la patinette d'intérieur pour me déplacer dans mon château. :o))

      · Ago about 2 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

Report this text