Les Mots de Marie (la déclaration)

Colette Bonnet Seigue

 

Tu peux entrer, sans frapper, sans rien dire. Tu peux entrer dans ma vie.

 

Si tu veux y rester, il te faudra apprivoiser le Temps que j'ai gardé pour

 

toi…

 

 

            Adrien amoureux, n'a plus goût à la vie. Ses jours et ses nuits sont hantés par les yeux de Marie qui défilent inlassablement dans son esprit. "J’attendrai, j'attendrai " !

  Marie,

            Je respecte ta décision, pardonne mon empressement mais je n’ai d’yeux que pour toi. L’idée que tu pourrais ne pas entrer dans ma vie me hante. Je ne ferai rien contre ton désir, mais sache que quelque soi ta volonté, je garderai toujours un bout de toi, de ton regard, de ton âme.

Je t’écris ces lignes d’un alpage le plus retiré de ma planète. Comme toi je réfléchis face à des sommets que j’aimerais gravir en courant, pour hurler au monde ton sourire, ton parfum, ta présence.

Ma douce Marie, je t’attendrai le temps qu’il  faudra. Tu me dis ne pas avoir la pointure du mariage, alors grandis vite pour ne pas me laisser vieillir !

Adrien

Aujourd’hui  Marie aurait tant besoin de l’écoute précieuse de son frère Thomas !

            Au secours Momo ! J'aimerais tant que tu sois là pour partager comme autrefois, mes découvertes et mes incertitudes! La vie grandit si vite et me voilà dans les flots du temps pressé que je voudrais souvent ralentir.  Momo, on ne se rencontre plus, sauf par missives ! Mais celles-ci se font trop rares ! J'ai besoin de te lire, comme je lisais ton regard dans ces balades paresseuses de notre enfance, aux instants d'abandon.

Où es- tu aujourd'hui ? L'armée t'a emporté dans un grand coup de canon ! Toi, Marcher au pas, fondu dans le moule des hommes armés pour la guerre? Qu'es- tu devenu  conquérant des âmes perdues ? Momo de mes combats, de mes doutes, de mes refuges ! Momo uniformé jusqu' à la moelle ! 

            « Cacouni! Je serai curé ou clown »! T’en souviens- tu ?

            Curé ? Cà jamais !! L'idée que tu ressembles à sœur Bâton-de-bambou me figeait le cœur ! Jamais ! Tu m'en avais fait la promesse ! Clown, ça je préférais ! Je te voyais, Auguste en habit d'or, grand comme la vie qui rit.

C'est Momo, mon frère, applaudissez le plus grand clown du monde qui jongle avec les soupirs de la terre, pour la faire tordre de bonheur!

 Aujourd'hui, tu as choisi l'uniforme, soutane des soldats à l'antipode de la piste aux étoiles.

      -Si je suis clown, tu seras trapéziste!

            Et moi, me voilà  funambule, sur le trapèze de ma vie qui grandit sans toi. Ainsi vont les choses sérieuses !  A chacun son saut périlleux, son chemin de voltige ! Momo,  j’ai besoin que tu me rassures, que tu m’entendes comme autrefois ! Voilà j’ai peur d’aimer, ne souris pas, c’est trop sérieux ! Un homme en pince pour moi, il veut m’épouser et c’est la même peur qui me gagne !  Alors j’ai besoin de ton bras, de ta voix rassurante : « Fonce Cacouni ! Allez plus droit ! Plus vite » ! Mais je vais peut- être tomber. Je vais encore avoir peur de ce maudit noir. Au secours Momo de mes défaillances ! J’entends déjà ta réponse : « Cacouni de deux choses l’une, ou tu es amoureuse ou tu ne l’es pas » ! Et bien, je n’arrive pas à le faire disparaître de ma tête. Je voudrais, mais je ne peux pas. Il est  entré comme ça sans crier gare, j’ai très envie de me laisser aimer, c’est si goûteux un mot d’amour ! «  Laisse-toi faire, laisse palpiter ton cœur et ton corps, c’est si simple » ! Les mots d’amour de nos parents sont toujours si méandreux, si imprévisibles ! Quelle est la durée de vie d’un mot d’amour ? Ca peut fuir plus   vite qu’on ne pense, il faut s’en méfier, parfois un mot d’amour ça file à l’anglaise !  « Ou bien à l’indienne » me dis- tu ?  Dans ce cas il tombe de mon estime, il se met dans le rang comme toi d’un militaire de fortune. Alors c’est ça, tu veux que je rentre dans la queue leu leu des mots amoureux ! Ils se ressemblent trop. Mais tu le sais, j’aime tous ces mots d’amour désobéissants qui se dégustent au détour d’un chemin, des mots d’amour simples, désinvoltes mais si  présents, si enjoués pour la fête de la vie !  « Tu es  amoureuse, point final » ! Je commence à croire que tu as raison et je vais de ce pas à la conquête des mots d’amour les plus douillets pour mieux m’en absorber.

Adrien, viens ce soir, je crois que je n’ai plus peur de t’aimer…

             Marie découvre auprès de son compagnon, une vie nouvelle. Envolés les tumultes dévastateurs pour la magie de l’autre, l’irrésistible désir  d’offrande, d’abandon. Envolée l’enfance-fleur-rabougrie, pour l’éclosion de la rose, la mieux enracinée, la plus droite, la plus veloutée. Parfum musqué de mots suaves aux fragrances poivrées et ambrées. Ton parfum, celui de ta peau aimantée à la mienne, virevolte par tous ses pores. Adrien tu es dans mes entrailles comme la roche à la terre, comme l’onde à l’eau pure.

            Tu vois Momo, je n’ai  plus peur du noir, j’ai moins peur de tomber dans le vide abyssal, j’avance à petit sentier de traverse, mais j’avance, en collant morceau par morceau ces étapes-crysallides, pour y rajouter des morceaux de vie renaissante. Puzzle à jamais terminé ! La vie est un puzzle impossible à finir à cause des éclaboussures ! J’aimerais rien perdre de ces morceaux cachés dans l’âtre de l’âme, ils sont mon identité, mes combats, mes routes.  

Dénude le voile du passé frileux. Découvre- le, contemple- le pour

 

 mieux  l'apprivoiser. Demain c'est jour de fête pour l'amour

 

naissant à la couche nuptiale nichée sur  la plus haute branche de

 

l'arbre de la vie.

Adrien avec

  • Les cris, les mots de Marie, les douleurs de la perte d’être chers, une, deux vies envolées. Et pouvoir dire oui, pour toujours à celui qui partageras ta vie. L'amour est un long chemin à deux, pour partager les joies et les peines. CDC Colette pour ce cri.

    · Ago about 7 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • Que de la tendresse. Comme on voudrait en avoir plus de ta prose si belle, si douce... Elle coule de source ! Merci Colette

    · Ago about 7 years ·
    Version 4

    nilo

  • de la douceur et tendresse pour une union de rêve , pas de recette mais du respect!!

    · Ago about 7 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

  • Peut-être vais-je paraître rétrograde si des jeunes lisent mon discours!Tant pis!!!
    La patience,le respect, le long mûrissement d'un questionnement pour que disparaisse la peur de l'inconnu semblent ici avoir porté leurs fruits! L'éclosion de la rose ne se passe pas dans l'instant où on la souhaite mais que de bonheur au matin de son premier "bonjour"!
    Merci pour tant de jolis mots partagés .

    · Ago about 7 years ·
    Welovewords 002 300

    phine

  • ..."ces mots d'amour désobeissants...des mots d'amour douillets..."J'aime cette façon de parler des mots d'amour.

    · Ago about 7 years ·
    59577 1501068244230 1159900199 31344222 178986 n 465

    Choupette

Report this text