Les petites heures du matin

poulpita

Sept heures. Les minuscules cailloux sont maîtrisés en sillons courbes. Le râteau mécanique de la mairie a fait du beau travail. Les bancs sont vides, la plage est sereine, façon jardin japonais. Quelques petits cratères ovales et réguliers, perturbent les lignes. Au bout, des piétinements. Irène, Jacques, Roger, Renée, et les autres. Ils sont là depuis que le soleil a effleuré la digue, face aux petits voiliers blancs, ancrés au mouillage. Attention. Il n'y a pas d'amateur, ici. Uniquement des habitués. Les habitués du petit matin. Les retraités de la plage. Présents toute l'année. Équipés. Serviette. Siège pliable, léger, accoudoirs intégrés. Paniers tressés. Violet, orange, rouge. Gourdes d'eau fraîche. Maillots. Ajustés. Noir pour les hommes - cela sied à leur bronzage cuivre et leurs cheveux gris. Une pièce, pour les femmes. Souvent cher et coloré - pour mettre en valeur leurs teintures, auburn, cerise, blonde, fraichement brushinguées. La sortie de plage, ça se soigne. On ne se néglige pas. On rencontre du monde. On parle. Du bon vieux temps. Des petits enfants qui marchent déjà, tu te rends compte. De la mercerie qui va fermer. Des croisières en méditerranée.  De la recette de salade de poulpes à l'ail. On est veuf ou en couple. On se découvre. On évoque les morts, tout en cherchant le soleil, qui éclaire les décolletés, rend les épaules brunes à croquer, donne un air d'aventurier.

Il y a les terriens. Et les marins. Ceux qui restent dans l'eau. Accueillent les retardataires d'un signe de main, ou d'un sourire impeccable - dieu soit louées les mutuelles qui remboursent pivots, bridges et implants. Ils attendent, de l'eau jusqu'aux fesses, les poings sur les hanches, par temps nuageux. Ou la tête à peine sortie de l'eau, les jours de grand bleu. Phoque de plage. On se fait sportif. Aller-retour jusqu'à la bouée jaune. On marche le long de la plage. Pour sa hanche, son genoux, sa cellulite. On commente la température, l'été indien - on croise les doigts. Chaque degrés compte. Il faudra tenir jusqu'en novembre. On a nagé jusqu'au 10 Novembre l'année dernière. Tout le monde s'en souvient. On disserte sur les nuances de bleu. Bleu marine, bleu turquoise, bleu profond, bleu mistral, bleu vert...Un vol de Canadair ? Un mardi ? Pas bon signe. On médit sur les touristes, qui salissent tout, ne respectent rien, se croient chez eux. Huit heures, on sort le thermos. Hé, hé. Ya pas de mal à se faire du bien. Pas de sucre. Pour mon diabète. Faut pas rigoler avec ça. Regarde, Fernand. Ça lui a pas réussi ! On regarde les familles arriver. La plage change de visage. Accueille les peaux fraîches, tendres et tatouées. C'est l'heure de laisser la place. Et puis on a tellement de choses à faire. Son marché, ses courses, le repas. A demain.


  • Description très vraie, Poulpita ! Bravo ! J'habite à Nice, pas loin de la plage. Sympas, ces gens, sportifs aussi car j'ai vu des baigneurs/baigneuses fin janvier !

    · Ago over 5 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

  • Un vrai film! Et on les connaît bien ces vieux retraités!!! Et puis ils vont aller râler car ils doivent attendre à la caisse du supermarché... hihi!!! Les tamalous... Kiss Bravo belle tranche de vie!!! Mon Dieu que l'on ne devienne pas comme eux!!! j'aimerais vieillir en gardant mon âme d'enfant rebelle, ne rien faire comme tout le monde... Et je suis sur le chemin, car souvent sa Majesté me dit souvent: Mais Vivi tu as quel âge??? Bof! m'en fiche serai une vieille folle, d'ailleurs j'amuse beaucoup les enfants...

    · Ago over 5 years ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

    • Merci Viviane pour ta lecture fidèle. Je les aime bien, moi ces gentils vieux du bord de mer. Ils ont leur us et coutume, et provoquent toujours un tendre sourire quand je les observe :)

      · Ago over 5 years ·
      La libertad   schiele

      poulpita

    • je n'ai pas dit qu'ils étaient méchants!!! certains... hihi. mais non ils sont adorables c'est vrai et ont de la chance... Ils sont vieux... c'est qu'ils vivent longtemps... Oups, vais au coin... kiss

      · Ago over 5 years ·
      One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

      vividecateri

    • Allez, Vivi, sors du coin, gardes ton âme rebelle ! Bises niçoises !

      · Ago over 5 years ·
      Oiseau... 300

      astrov

    • Coucou Edouard!!! Suis en train de repeindre le cabanon de jardin... Pas le temps d'écrire pour le moment... Vivement la pluie...Hihihih!!! Tu vas bien?Kiss

      · Ago over 5 years ·
      One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

      vividecateri

  • Le rythme "petits pas affairés" est très prenant et réussi. J'ai beaucoup aimé ce texte.

    · Ago over 5 years ·
    Droopy bogie orig

    koss-ultane

    • Merci. Contente d'avoir transformé mes rêveries du petit matin sur la plage en texte convainquant. :)

      · Ago over 5 years ·
      La libertad   schiele

      poulpita

  • J'aime beaucoup!

    · Ago over 5 years ·
    Cat

    dreamcatcher

    • Merci (et tant mieux).

      · Ago over 5 years ·
      La libertad   schiele

      poulpita

  • J'aime bien, on s'y sent bien dans ce texte. J'aurais aimé qu'il soit un poil plus long tellement je prenais du plaisir!

    · Ago over 5 years ·
    318986 10151296736193829 1321128920 n

    jasy-santo

    • Merci. Les cartes postales ne doivent pas être trop longues, sous peine de lasser. Mais j'apprécie ton commentaire à sa juste valeur :)

      · Ago over 5 years ·
      La libertad   schiele

      poulpita

    • Mais quand c'est bon, c'est jamais trop long :P

      · Ago over 5 years ·
      318986 10151296736193829 1321128920 n

      jasy-santo

    • Mais quand c'est bon, c'est jamais trop long :P

      · Ago over 5 years ·
      318986 10151296736193829 1321128920 n

      jasy-santo

Report this text