L’homme est un cauchemar silencieux

valjean

L’horizon se strie de crépitements de luttes

« Pauvres lutins, ne sentez vous pas comme votre combat est vain ;

Face à ces géants à la bave d’acier, dont la mâchoire soudain s’agite

Au festin proche de vos bras fins.

A terre gisent quelques géants ancrés dans la brume d’automne

Agonisant sans combat

En bravant l’étouffement, les ballets de feuilles s’abattent sans fin

Sont leur linceul, les enfouissant dans le sol émouvant

Que tentent de fuir une brassée de branches

Écarquillées.

On recherche le chant des elfes, vainement

Seule résonne, çà et là la complainte des souches

Que narguent quelques champignons grêles

Quémandant l’eau qui s’est enfouie, elle aussi

Il est trop tard, la forêt se meurt, au grand dam de ses habitants

Même la mousse semble rêche, au sillage délicat

Que laissent la fuite des limaces désenchantées

A qui sont les croassements, au loin, qui font gémir la roche ?

Et là, est ce la trace d’une biche, défiant l’empreinte dentée
Ou le souvenir d’un sabot de sanglier, errance d’un fugace été

Où s’ébaudissaient les chevaliers de ces bois ?

Que l’agonie muette de ces êtres sylvestres résonne douloureusement

Alors que s’évanouissent dans les sentes torturées, les engins de destruction

Chevauchés par ces cavaliers sans faim.

L’homme est un cauchemar silencieux.

  • Les derniers mots m'ont fait penser à ces tribus d'Amazonie qui se battent contre la déforestation...l'homme peut être un cauchemard silencieux...mais sourd aussi aux alertes de la nature qui crie...!

    · Ago over 7 years ·
    59577 1501068244230 1159900199 31344222 178986 n 465

    Choupette

  • Quand la nature se réveille au son des engins destructeur! "L'homme, oui, est un cauchemar silencieux"Ambiance, bruits odeur de sous-bois, on y est!

    · Ago over 7 years ·
    13335743 1312598225434973 3434027348038250391 n

    Colette Bonnet Seigue

  • Bonjour et merci à toutes et à tous pour vos critiques éclairées.

    · Ago over 7 years ·
    Mouette des iles lavezzi orig

    valjean

  • Votre poème me fait penser à un livre que j'ai lu dans lequel les arbres étaient morts de la main de l'homme et les créatures magiques qui les habitaient étaient devenues des êtres maléfiques. Ce poème aurait pu être leur complainte.

    · Ago over 7 years ·
    Adam orig

    sophie-l

  • Excellent! Texte fort et beau, sincère et émouvant. Un cri à peine audible mais qui résonne en mon coeur. Bravo! coup de chapeau! Merci

    · Ago over 7 years ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

  • Et la nature, une rêverie étouffée...
    très beau texte.

    · Ago over 7 years ·
    B3

    janteloven-stephane-joye

Report this text