ME REPOSER

Pascal Germanaud

ME  REPOSER

 

                 Les yeux hargneux

Posés sur moi

Les rabat-joie

Au coeur teigneux

 

Les cris de haine

Lancés pour rien

La peur des chiens

Devant leur chaîne

 

Les hurlements

Des fous rebelles

Les pleurs d’enfants

Privés de ciel

 

J’en ai ma claque de tout ça

Je veux juste me reposer

M’allonger au creux de tes bras

M’abandonner jusqu’à l’oubli

J’ai trop erré si loin de toi

Simplement me reposer

Et m’anéantir sous tes draps

M’oublier au fond de ton lit

 

L’amour tricheur

Des jolies filles

Les mains faucilles

Des fossoyeurs

 

Le regard vide

De la science

L’impatience

Des jours limpides

 

                 La calvitie

Des tout-puissants

Les tâches de sang

Sur la vie

 

J’en ai ma claque de tout ça

Je veux juste me reposer

M’inonder de toute ta joie

M’assoupir enfin dans l’oubli

J’ai trop souillé mes propres pas

Seulement me reposer

                 M’évader au son de ta voix

M’oublier au pied de ton nid

 

Les désirs morts

Des utopistes

Le visag’ triste

Du vieux qui dort

 

Les coups de verge

Des bourreaux

Les faux dévots

Devant leur cierge

 

Les étendards

Des homm’s de loi

Et les bourgeois

Crachant leur dard

 

J’en ai ma claque de tout ça

Je veux juste me reposer

M’évanouir au fond de toi

M’éclipser auprès de l’oubli

J’ai trop de rest’s sur l’estomac

Simplement me reposer

Me réchauffer tout contre toi

Me reposer dans le silence de tes nuits.

 

                          Le 11/12/85.    

                                            Pascal GERMANAUD

Report this text