Nouvelle fraîche !

erge

Quand un bug informatique entraîne une panne des sens. C'est pas super.

Aujourd'hui, j'entame le 30ème jour de mon abstinence littéraire depuis que notre site préféré WeLoveWords a cessé de partager les textes de ses auteurs. Un repos oculaire forcé qui altère ma vision des choses au point d'en être réduit à jeter un oeil du coté des causes les plus improbables qui expliqueraient ce trouble de la fonctionnalité.

Drôle de drame.

Pourquoi, d'un coup, depuis ce 11 mars 2015, je n'ai plus accès à vos textes, cher(e)s auteur(e)s ? 

Mon papier ‘'do you love words'' aurait-il chiffonné un des éditorialistes du site au point de m'en bloquer le flux étendu de ses textes ? A voir ma mine de papier mâché, il comprendrait que son geste ait pu me froisser. Mais je ne crois pas à cette hypothèse, préférant ne pas me brouiller avec lui et rester dans ses petits papiers.

Est-ce l'effet du concours ‘'Supernova'' qui serait tenu pour responsable de ce trou noir ? Un trou noir qui est au lecteur ce que la page blanche est à l'écrivain. Un trop plein de vide qu'il faut impérativement combler sous peine d'être confiné à une errance sans fin. Bon, je ne vous cache pas que je peux toujours lire les textes par ordre chronologique inversé ce qui me fait remonter le temps jusqu'en 2011. Vaut mieux du coup prendre son temps sur le temps qui passe plutôt que le perdre sur celui qui s'arrête.

Un ‘‘coup de coeur'' mal placé serait-il coupable de ce battement de trop, entraînant le blocage des artères principales du site au point d'en obstruer la libre circulation des textes ? Le comble, c'est que la pendule s'est arrêtée ce jour-là sur une pensée intitulée «elle marche». Une aubaine certainement pour l'auteur de ce dernier billet qui, à force de cumuler les lecteurs en cul-de-sac, accumule de l'avance sur son compteur. ''Marche-arrière toute'' serais-je tenté de m'insurger afin d'éviter une voie sans issue ! Ma voix sera-t-elle entendue à défaut d'être attendue ?

Mes ''chroniques musicales'' auraient-elles fait disjoncter les fusibles du site ? Il serait néanmoins étonnant qu'une batterie d'accords haut placés aient réussi à mettre hors de portée toutes ces notes de bonne volonté. De surcroît, ce serait dommage de mettre la clé sous la portée. Je vais quand même en parler à Charlie Watts et voir si c'est dans ses cordes de rétablir l'harmonie du site. Puisque tout lui obéit à la baguette.

Une surexposition aux ‘'nouvelles érotiques'' aurait-elle provoqué une surchauffe de la bande passante ? A force d'enchaîner les va-et-vient avec son texte, arrive un moment où l'on n'en voit plus le bout (du texte). Malgré tout, mon petit doigt me dit que le repos forcé du guerrier que je suis n'était pas mérité et qu'il fallait, en cas de force majeure, mettre le doigt sur ce dysfonctionnement mineur. 

Du tweet à toute heure au tchat par mail pour démêler le bug, le sympathique mais pas trop réactif Community Manager de wlw, qui a le bras long et les pieds sur terre, m'a reforwardé (ou répondu pour ceux qui défendent la francophonie) qu'il était à deux doigts que tout rentre dans l'ordre. Il était temps. Tant mieux. 

Mais j'attends mieux. Comme tout va encore de travers 10 jours après que tout aurait dû être remis à l'endroit, je me décide de prendre le chemin le plus court pour aller droit au but en jouant l'informaticien de ce vice caché et tenter de sauver ces 73552 chefs-d'oeuvres en péril, au prix d'une mission périlleuse. Je cours partout, je parcours tout, je court-circuite, je réinitialise, je réactualise, je reboote, je relance, je redémarre...rien n'y fait. Rien ne sourit. Je suis fait comme un rat. Et le rat meurt. Pas gai tout ça.

Dans l'espoir de faire surface (bien que je bosse sur  Mac), je me jette : "Allo..."?!?! La ligne est encombrée. A l'autre bout du fil, je sens qu'on a lâché prise. Le poisson d'avril ne tient plus qu'à un fil.

Je me décide alors à faire un don du "sans ",  même si ça n'a aucun sens. Je me sens comme un poisson dans l'eau et j'écris sans arêtes jusqu'à ce que le poisson appâte. Mais la poisse s'acharne et mon "sans" neuf coule à pic dans ma déveine. Le site down, encore et toujours. Il était pourtant frais mon poisson du jour ! 

Dans un ultime geste désespéré, je pends alors mon clavier à mon cou et lance une énième et dernière application sur mon rétina. Et là, je n'en crois pas mes yeux : ce 9 avril à 17h10, le temps reprend son élan, le compteur défile normalement, les textes s'affichent sur l'écran, leurs auteurs font un test avant de ranger leur testament, le site redevient comme avant.

De lire, je me sens revivre.

Bonne nouvelle. Terminus. Tout le monde est content.

 photo : © by myself
  • Maintenant que nous en sommes à nouveau sortis, c'est un plaisir de relire ce texte ;) tu as fait don de quoi cette fois !?? ;))

    · Il y a presque 3 ans ·
    Ananas

    carouille

    • Je voulais faire don de moi mais j'ai pas trouvé preneur (se) !

      · Il y a presque 3 ans ·
      479860267

      erge

    • Mince, un bel ours comme toi !? C'est à cause du but ! Maintenant que c'est répare, tu devrais mettre une annonce ;)

      · Il y a presque 3 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Un texte , hélas toujours d'actualité :) !! Je pense même qu'il resservira :) !! Quelqu'un qui travaille sur Mac inspire forcément le respect :) me too !!

    · Il y a presque 3 ans ·
    W

    marielesmots

    • C'est bon Marie, c'est reparti !! Sûrement grâce à mon Mac ahaha !!

      · Il y a presque 3 ans ·
      479860267

      erge

  • La crise, la crise, toujours la crise et de fou rire surtout à ne pas oublier de communiquer. Merci Erge !

    · Il y a environ 3 ans ·
    Photo0486

    apolline

    • Content que vous ayez rajouté votre crise sur le gâteau.

      · Il y a environ 3 ans ·
      479860267

      erge

  • Un attentat aux bonnes habitudes.

    · Il y a plus de 3 ans ·
    30ansagathe orig

    yl5

    • Y'a pudeur pour les attentats !

      · Il y a plus de 3 ans ·
      479860267

      erge

  • Haha, j'aime bien l'humour narcissique qui traverse parfois ce texte.

    · Il y a plus de 3 ans ·
    Boat lake night reflection stars

    austylonoir

    • Merci. D'autant plus que je l'ai écrit devant mon (beau) miroir :)

      · Il y a plus de 3 ans ·
      479860267

      erge

  • (Grand) sourire. Et ouf. On a craint le pire. (Je suis encore assez nouvelle mais je m'attache vite :p )

    · Il y a plus de 3 ans ·
    248407193 78b215b423

    ellis

    • C'et vrai que c'est ouf : un site vous manque et tout est détraqué. Le voici de retour, on va en profiter pour le meilleur comme pour le rire. Bienvenue Ellis.

      · Il y a plus de 3 ans ·
      479860267

      erge

  • Hooo punaise qu'il est sympa ce texte (amant?)
    Tout y est passé en fait, tout ce qui aurait, a ou aurait dû passer par la tête des aficionados de wlw. Je kiffe grave de la mort tout le contenu de cette longue lamentation ayant frôlé l'extinction de ta race (et de la mienne par la même occas', et de celle de tous les êtres peuplant et visitant ce site). J'en étais personnellement arrivé à ce point de désespoir qui fait que je faisais déjà mon deuil de mes textes et de leurs commentaires, me disant que tout était fichu et qu'il valait mieux passer à autre chose. J'ai appris, à la force du poignet, à ranger dans un coin de mon cerveau tout ce qui blesse et fait mal et je venais sur wlw comme on vient sur une tombe où son gravé en intaille, le nom de tous nos chers disparus. Ouf ! Revoilà la vie...C'est bon...

    · Il y a plus de 3 ans ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

    • Rien ne meurt Lyselotte, tout ce recycle.

      · Il y a plus de 3 ans ·
      479860267

      erge

    • Oui, effectivement.

      · Il y a plus de 3 ans ·
      D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

      lyselotte

    • Enfin...le plus tard possible !

      · Il y a plus de 3 ans ·
      479860267

      erge

Signaler ce texte