odeurs... ou parfums domestiques ?

Gabriel Meunier

les odeurs ne sont pas (encore) à vendre


C'est une petite maison basse

Juste à côté  de la voie ferrée

Odeur d'encaustique


Montagne village abandonné

Au soleil franchir le seuil de l'ancienne grange

Souvenirs odorants de foin de lait caillé de pierre chaude


Grande maison de ton enfance

L'escalier grinçait

Moisi poussière


Les Mimosas

Volets tirés Grand siècle

Au salon un imperceptible parfum d'anciens d'invités


Banlieue ; briques bouts de rues

Le ciel bas ne veut ne peut plus sourire

L'odeur de chicorée fait douter de l'heure


Petite ville de province

La salle à manger donne sur la place

Les rideaux gardent le souvenir des pivoines


De la cave au grenier, de la cuisine au salon, des chambres aux placards couloirs ou débarras

Discrets concertos vastes symphonies odorantes la maison recèle ses fragrances

Au printemps chavirer pour l'arôme d'un rameau de lilas

Ou bien sûr à l'étrange parfum d'une inconnue

Plus rarement celui d'un Romanée-Conti

En d'autres lieux innommables

Espérons peu nombreux

On peut maugréer

Se boucher

Le nez

Fuir


Mais des parfums vraiment domestiques ?

Bien loin des roses ou du café, des choux fleurs ou de la cire

Des parfums de tapis de meubles de cuisine d'invités... ou du travail de la bonne ?

Comme s'il existait chez la fleuriste un bouquet d'escalier-chambre-grenier-cave...!

Après tant et tant de faux vrais désodorisants entre les mains de ménagères toutes convaincues


Cuisine, réceptions, travaux

Mer, montagne, forêts et rivières, usines

Fumées senteurs miasmes parfums effluves vapeurs émanations arômes senteurs

De l'entrée à la cave au grenier chaque pièce est salle d'orchestre quotidienne

Symphonie ou cacophonie gratuite et permanente.


Reflets d'un passé très proche ou de celui d'un temps plus lointain

Goûts habitudes manies et perversions se mêlent

Essence des lieux des objets et des êtres

Mémoires intimes incontournables

Les odeurs ne sont pas à vendre

Pour le moment encore

Heureusement

Les parfums...


Alors ne boudons pas le fumet de poireau qui nous accueille dès l'entrée...


WLW ne publiant plus d'images vous pourrez découvrir une autre version sur
https://cdn.short-edition.com/uploads/f/parfums-domestiques-image-2017-10-19-09-57-47.jpg
  • et on a vendu sur tous les continents la madeleine.. lu récemment les turpitudes sur fond d'holocauste du n°5..quant à la romanée conti son prix et son odeur sont très surfaits..mais il fait bon chez vous respirer les odeurs d'escalier de soupe..et ses effluves de creux des reins..

    · Ago 3 months ·
    A003694262 001

    mada

    • tu as trempé tes lèvres dans la Romanée ??? Bigre !!!!
      il y a du beau monde sur WLW alors !

      · Ago 3 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

  • Une belle ode aux odeurs...

    · Ago 3 months ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

  • mais si les parfums sont à vendre ... la bonne odeur du pain qui flotte autour de la boulangerie est fabriquée de toutes pièces pour y mener le client par le bout du nez

    · Ago 3 months ·
    Photo

    Susanne Dereve

    • Je n'y avais pas pensé, à celle ci !
      Tu sais, avec le nom que je porte, je fais souvent du pain (un four à bois !) : et l'odeur (ajouter la musique...) du pain qui cuit ou sort du four... est magique ! Mais les parfums (attractifs comme tu le soulignes) se vendent, dans notre société....pas encore les odeurs (mais ce mot n'est pas tres noble...)... Bonne journée à toi !!

      · Ago 3 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

  • Dans la famille Nostalgies je demande les odeurs

    · Ago 3 months ·
    Photo 1 orig

    Alain Balussou

    • tu as tout compris ! la famille "parfums" se la joue...

      · Ago 3 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

  • ...Ma vielle maison et ce lilas qui la bordait...

    Une bouffée d'enfance et de fraîcheur. J'ai adoré ton poème Gabriel !!

    · Ago 3 months ·
    Louve blanche

    Louve

  • · Ago 3 months ·
    Another flying machine     ( zouing machine)

    rechab

  • Tous ces parfums que tu décris en début de texte m’ont renvoyée immédiatement à mon enfance... je me suis surprise à entendre un bruit que je croyais avoir oublié, celui de l’escalier en bois qui grinçait la nuit me faisant croire à l’imminente apparition d’un monstre !
    Aujourd’hui, les souvenirs olfactifs des jeunes s’établissent sur d’autres bases. Lesquelles ? Mc Do, notification de sms ?

    · Ago 3 months ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • au mieux c'est le carambar ou mistral gagnant...

      · Ago 3 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • Oui !! :)

      · Ago 3 months ·
      Coquelicots

      Sy Lou

Report this text