On envoie dans la culture

Helene Bartholin

On envoie dans la culture..... petite phrase qui n'a l'air de rien, si je vous dis que j'aime les contrepétries..... ça nous donne "on en enc... dans la voiture, vous me switchez vois et ture....  c'est laid, je suis d'accord. Rien a voir  avec la suite.

Je me souviens, quand j'étais gamine, Maman faisait mettre, par la femme de ménage, de l'anti-mites dans tous les placards, ça puait, c'était horrible. Cet anti-mite  était au paradychlorobenzène..... à mes souhaits.

Hélène pas chimiste pour un sous, avec un peu d'imagination paradis clore au benzène.... vous me suivez, les mites, les mythes, mites au logis;

C'est comme les nouilles cuisent au jus de cane..... c'est ordinaire ..... suivez moi

Les couilles nuisent au cul de Jeanne... là c'est un autre sujet.

L'art de décaler les sons.... l'art de déssaler les cons...

Bon .

Ce matin il a neigé, je pensais ma petit cervelle de moineau endormie, vous voyez je suis en ébullition... et c'est reparti, je troufiotte, je vais dans tous les sens... j'adore, je n'ai aucune envie de me recadrer..... quelqu'un m'a dit que j'étais "gribouille", il a tellement raison. Bordélique, je suis, mais dans certains domaines, je suis bien cadrée. Bon tout le monde s'en fout.. Moi c'est pas grave.

Non il faut dire  que ......

nonnette,

nonobstant

trouffion

troufiotte,

machine

allemand

machinalement

alors là je détestais ce mot barbare, ou machine allemande mais machinalement, quelle stupidité;

machicoulis

coulis.

d'ores et déjà

dorénavant

J'adore jouer au scrabble, lettres valant 10 points, lettre compte double,..... j'en ai toute une liste, de mots, on finit par les apprendre ces maudits mots, et là je me souviens du mot mbalax (style musical très rythmé, du sénégal, et j'ai eu la joie d'en écouter, c'est irrésistible, et là je me tortille du troufion, comme ensorcelée, je danse, j'adore.

Vous savez je suis allée en Argentine, et ma dernière soirée fut passée dans les rues de buenos aires, il y avait de la musique partout, des concerts, c'était sublime et là la mère Hélène écoutait, au début j'étais tranquille et au fur et à mesure, je me suis surprise à danser, j'ai le rythme dans la peau,..

Bon aujourd'hui je me mets un peu trop à parler de moi.. bon ça fait du bien, ce que je voulais dire dans tout ce 10 cours c'est que le froid me fait du bien, le soleil est là, mes copains d'avant, les copains qui aiment les mots, les doués, les pas doués comme moi, mais j'évolue je trouve.

L'oignon fait la force..

J'ai la mémoire qui flanche

Mais sage

putes vous

jeu de role

jeu drole

Voilà mes enchainements de pensées.

Amitiés à tous.

Hélène  la gribouille

Report this text