One way tiquet

Chris Toffans

En amour je n'ai jamais eu de succès. J'ai toujours été trop difficile. Trop exigeant par rapport à ce que j'avais à offrir. Je suis pas vraiment top physiquement, pas très drôle non plus et encore moins intelligent. Par contre quand il s'agit de faire du gringue à ces demoiselles, je suis plutôt du genre prétentieux. Tant et si bien que je me retrouve souvent seul avec mes ambitions, ne récoltant au final que déconvenues et autres frustrations.

A force d'échecs cuisants et de râteaux retentissants, j'ai tout de même fini par me dire qu'il était temps de réviser mes objectifs en matière de conquêtes féminines. Néanmoins, conscient que la tâche ne serait pas des plus aisées, j'ai décidé de me faire coacher par un expert en la matière, un psychologue spécialiste des sciences comportementales. A chacun de nos entretiens, il avait pour habitude de me montrer des portraits ou des silhouettes de femmes plutôt banales, tout en insistant sur les nombreux détails qui faisaient tout leur charme. A l'inverse, il m'invitait à regarder des photos de top models sur papier glacé, afin de me faire entrevoir leur froideur et leur superficialité.

Au bout de quelques mois, la thérapie a manifestement commencé à faire son effet. A tel point que j'ai soudain ressenti quelque chose d'étrangement puissant pour Geneviève, ma collègue de bureau un peu enrobée, qui jusqu'ici ne m'avait inspiré qu'une indifférence proche du dégoût. J'ai comme qui dirait carrément flashé sur elle. Ses formes adipeuses m'obsédaient, ses yeux ternes (surtout le gauche qui par pudeur ne regardait jamais dans la même direction que le droit) me lançaient des invitations coquines tandis que ses bras de déménageuse bretonne semblaient vouloir me serrer contre son cœur dilaté.

Incapable de garder plus longtemps le secret de cette passion brûlante, je lui ai tout révélé. Je lui ai dit combien je rêvais de me blottir dans la moiteur de son épiderme polymorphe, de me repaître de l'odeur âcre de ses aisselles duveteuses, de me perdre au creux de ses entrailles bruyantes animées de querelles intestines...

Geneviève m'a tout d'bord regardé d'un air incrédule, puis elle m'a administré une gifle si cinglante que ma mâchoire s'est littéralement décrochée. La douleur fut intense, certes, mais c'est surtout le coup au moral qui fut difficile à encaisser. Je ne comprenais pas pourquoi elle avait rejeté ainsi, d'un revers de main, l'amour sincère et absolu que j'éprouvais pour elle. Plus tard mon psy m'a expliqué que toute vérité n'est pas forcément bonne à dire. Et que cette femme, en me frappant, avait en quelque sorte voulu briser le miroir que je lui tendais car il reflétait une vérité trop dure à affronter.

  • Arf, l'art de la séduction est bien complexe ! Les hommes viennent de Mars et les femmes...Une histoire claquante !

    · Ago over 4 years ·
    Fullsizeoutput 53f4

    Sylvie Loy

    • Merci chère Vénusienne pour ce commentaire éclairé qui me fait l'effet d'une caresse

      · Ago over 4 years ·
      027 orig

      Chris Toffans

  • Elle n'avait pas dépassé le stade du miroir ! Très drôle.

    · Ago about 5 years ·
    2018 01 13 13 02 42

    angemarina

    • Et lui semble revenu au stade sadique-anal ;-)

      · Ago about 5 years ·
      027 orig

      Chris Toffans

  • "Certains hommes n'ont que ce qu'ils méritent; les autres sont célibataires." (S. Guitry)

    · Ago about 5 years ·
    479860267

    erge

  • Moi je dis à bas les psys comportementaux et en avant pour le délice des prémices !!! Excellent Chris !

    · Ago about 5 years ·
    389154 10150965509169069 1530709672 n

    sophiea

    • Entièrement d'accord avec toi Sophie !

      · Ago about 5 years ·
      027 orig

      Chris Toffans

  • Et le psy de rajouter pour éviter tout malentendu :"Si les miroirs sont flatteurs pour toi, supprime-les. Ne te regarde pas en dehors mais en dedans, il y a là un sombre miroir sans complaisance."

    · Ago about 5 years ·
    Welovewords

    Isabelle Polle

    • C'est vrai qu'il y en a qui feraient mieux de se regarder plutôt que de s'admirer

      · Ago about 5 years ·
      027 orig

      Chris Toffans

    • "Si tu sais faire tienne la critique plutôt que de la renvoyer pour te défendre ..." One way ticket !

      · Ago about 5 years ·
      Welovewords

      Isabelle Polle

  • Oh le râteau ! Si toutes les Genevièves du monde...
    Drôlissime !

    · Ago about 5 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

    • Merci Astrov, il faut dire qu'il ratisse "large"

      · Ago about 5 years ·
      027 orig

      Chris Toffans

  • Après une déclaration pareille, je ne comprends pas l'emportement ;-) comme le dit si bien Apolline soignons la susceptibilité ! Un sympathique moment de lecture

    · Ago about 5 years ·
    Ade wlw  7x7

    ade

    • Merci Ade. Elle s'emporte bien vite c'est vrai, mais bon, c'est pas le vent qui pourra le faire

      · Ago about 5 years ·
      027 orig

      Chris Toffans

  • Le reflet malheureux.

    · Ago about 5 years ·
    30ansagathe orig

    yl5

    • Quand elle se mire, les autres se marrent

      · Ago about 5 years ·
      027 orig

      Chris Toffans

  • Très drôle...

    · Ago about 5 years ·
    Oeil

    anne-onyme

Report this text