Paquito

saul-t-river

De Soto, Iowa.

Nous avons roulé jusqu'au soir, sous un soleil accablant, puis nous nous sommes arrêtés devant un motel.

Un jeune homme aux yeux de chat nous a regardé sortir de la voiture. Le capot de la camry étincelait et j'ai tourné la tête vers Joey. Joey regardait le type, et il lui souriait, les yeux plissés. Il souriait, et le type lui a retourné son sourire.

Je suis entré dans le bâtiment pour réserver une chambre. Le jeune homme me suivait du regard. Et quand je suis ressorti, Joey et lui, fumaient en riant. Je me suis approché d'eux. Aussitôt, ils ont cessé de parler. J'ai dit qu'il faisait chaud, parce que je ne savais pas quoi dire d'autre. Joey m'a adressé un clin d'oeil. J'ai dit: "vous n'avez pas soif?" et je me suis tu. Puis je suis allé acheter des sodas.

Dans mon dos, j'ai senti leurs regards.

Paquito plaisait à Joey. C'était une adorable petite tapette mexicaine à la peau brune d'indien, aux dents saines et au sourire d'ange.

Nous avons vidé nos boîtes de coca et nous sommes montés dans la chambre.

 Nous étions nus, tous les trois, étendus sur le lit.

Dehors, une auto s'est parquée. Le gravier crissait. Puis une portière a claqué, comme un coup de tonnerre.

À côté de moi, ils se sont embrassés, et j'ai regardé le mur.

Sur le mur, il y avait des poissons de lumière, devant lesquels nageaient du plancton de poussière. Joey a posé sa main sur mon sexe et j'ai détourné le regard. Je l'ai entendu sourire.

À ce moment-là, Paquito s'est déplacé. Il a sucé Joey puis il s'est laissé prendre. Il gémissait et c'était comme un chant d'amour. Je le voyais tanguer, la tête portée en arrière et les yeux mi-clos, en avant, en arrière, et j'ai songé aux Dieux aztèques, à Huitzilopochtli, à l'empereur Cuauthémoc régnant sur des cités d'ambre et de miel.

Joey souriait et Paquito geignait, comme le ferait un enfant parvenu au bout de sa détresse. Alors j'ai eu froid. J'aurais voulu tout arrêter. Faire comme si rien de tout ça n'était arrivé. Prendre Joey dans mes bras, et lui parler d'amour.

D'amour.

Un court instant, Paquito a tourné son visage crispé vers l'oeil mort de la télévision. À la vue de son profil d'indien, intense et sombre, j'ai baissé les yeux.

La lumière déclinait.

Quand est venu mon tour, je me suis accroché à ses hanches, et j'ai galopé, galopé. J'ai galopé pour forcer le plaisir. Les mains avides de Joey parcouraient mon corps vibrant.

J'aurais voulu lui parler d'amour.

Enfin, j'ai joui sous sa caresse, à bout de souffle, sous ses morsures, en murmurant son nom. Joey... J'avais oublié Paquito. J'ai joui puis je me suis retiré, suffoquant de mélancolie, et je me suis allongé aussi loin que possible d'eux, eux qui courraient encore sur les plaines sauvages du désir, vers leur septième ciel.

  • Et bien Georges, vous l'avez dit quand même; et je vous en remercie.
    J'espère pouvoir rapidement satisfaire vos envie de lecture. Festina lente.

    · Ago over 6 years ·
    Charlie024

    saul-t-river

  • Je ne sais pas quoi dire. C'est bon, voila tout. A vous lire.

    · Ago over 6 years ·
    Poule 2

    Giorgio Buitoni

  • Iota, je ne refuse jamais un verre, je boirai donc avec plaisir le cocktail de compliments que vous m'offrez.
    Quant aux comparaisons, aussi flatteuses soient-elle j'essaie pour l'heure de faire du T. River. J'espère y arriver un jour.

    · Ago over 6 years ·
    Charlie024

    saul-t-river

  • Une écriture simple et ciselée, à l'américaine ,entre Selby et Bukowski.Ambiance parfaitement évoquée, humaine.

    · Ago over 6 years ·
    Picasso portrait femme

    iota

  • PimentDouce, pardonnez ces huit jours de silence, et pardonnez-moi de n'avoir aucune réponse à vous apportez malgré ces quelques jours d'abstinence virtuelle...
    Il y a ce dont on rêve, des espoirs bercés. Se concrétiseront-ils, je ne sais quoi répondre.
    Enfin, merci. Merci pour votre enthousiasme qui m'enthousiasme!

    · Ago over 6 years ·
    Charlie024

    saul-t-river

  • Merci! Je partage tout à fait les avis de Little Winget et de Laurent Riatto. J'aime votre style, vous avez du talent! Ces textes vont-ils devenir roman un jour? Je suis déjà attachée au narrateur. Y a t-il un peu de vous en lui?

    · Ago over 6 years ·
    New avatar beaut  du gothique 500

    pimentdouce

  • Et bien si vous avez vos habitudes ici, je vais de ce pas, vous sortir une bouteille de rhum.

    · Ago over 6 years ·
    Charlie024

    saul-t-river

  • Pas pu m'empêcher de le relire...
    C'est tellement Jazz. Mais ça doit être l'association du texte et de la photo qui me fait dire ça.
    Du Be Bop avec des mots.
    Impressionné et ravi, voilà j'ai tout dit, j'arrête.

    · Ago over 6 years ·
    Lo new york

    riatto

  • J'avais hésité. Mais vous avez sans doute raison, Fuko.
    Et je me dois évidemment de vous remercier pour votre appréciation flatteuse, moi qui ne suis pas si courageux que cela. :)

    · Ago over 6 years ·
    Charlie024

    saul-t-river

  • Très bien écrit Saul, avec belle prise de risque en effet !
    Fais juste attention à publier ce texte sous la mention réservé aux adultes, pour éviter que des yeux innocents ne s'égarent sur ces pages très explicites ...

    · Ago over 6 years ·
    Sampan 92

    fuko-san

  • Merci Laurent. De mon côté, j'ai dans la tête votre "voix de rotative" et je me dis que du style vous en avez aussi. Il va falloir que je prenne le temps de vous lire plus longuement.

    · Ago over 6 years ·
    Charlie024

    saul-t-river

  • Du style au service du danger. Simplement, bravo.

    · Ago over 6 years ·
    Lo new york

    riatto

  • Angemarina, beaucoup de gentillesse dans vos mots, je vous en remercie. Merci gillda d'avoir partagé.
    Little wing, votre comparaison est flatteuse. Je ne sais quoi répondre.

    · Ago over 6 years ·
    Charlie024

    saul-t-river

  • C'est un beau talent que je découvre! Tes textes me font frissonner, dommage qu'il y en ai si peu. J'ai eu l'impression de retrouver l'atmosphère de Sur la route de Kerouac, pour dire! CDC

    · Ago over 6 years ·
    Jimi hendrix

    little-wing

  • Gillda, j'ai lu tous vos commentaires qui me font extrêmement plaisir. Le voyage vous plaît, j'essaierai de le poursuivre encore. En Thunderbird où en Camry, qu'importe le modèle, pourvu qu'on ait l'ivresse.

    · Ago over 6 years ·
    Charlie024

    saul-t-river

Report this text