Pas de touillette, pas de diabéte.

ahmed

   Ce matin même, alors que je prenais, comme à mon habitude, mon troisième café de la journée (à 7h30 il faut bien le préciser), un jeune et charmant jeune homme est entré dans cette même cafette, s’avançant tète baissé, lunettes vissé, d’un pas conquérant vers le comptoir, et d’une voix tremblotante typique des lendemains de cuite le jeune homme en question commanda un café pressé très très bien pressé. Ainsi lorsque son café arriva devant lui, il s’empara de la sucrière située à sa droite et plongea cinq sucrettes dans son café. Devant mon air circonspect il me sourit et sur le ton de l’homme qui sait fichtrement ce qu’il fait me lança t’inquiette mec, je touille jamais mon café...

   Que dire, que faire, dans quel etat j’erre ? je me contentais d’aquiescer en souriant, sur le chemin de la bibliothéque je cherchais encore une réponse, et mon imagination fertile se lança dans un film qui ne semblait trouvé d’épilogue, était-ce vraiment logique de mettre cinq sucres dans son café et de ne pas le touiller? était-ce la une nouvelle technique pour dégager toute la saveur du café ? (Note à moi-même; contacter Jaques Vabre). Ou peut-être tout cela cherchais plus loin ? Une idée commençait alors à germer dans ma tète, celle d’en faire un roman à succès. Non encore mieux un scenario ! (Note à moi même; contacter Spielberg).
   Attendez ! avant de juger imaginez le plus grand, le plus incroyable des complots orchestré par le gang des touilleurs de café ! Ne me dites pas qu’une telle affaire ne vous fouterez pas un choc !

   Et ce jeune homme, tellement discret, rencontré dans une cafette un beau matin de décembre serait en fait le dernier homme libre, le seul, l’unique, l’élu, en outre l’homme qui ne touille pas son café. Personnellement une telle révélation chamboulerai le cours de ma vie. Le matin, par exemple ! Il n’est plus question pour moi de touiller mon café de la manière dont je l’ai toujours fait jusque-là. Finie la petite cuillère coincée entre le pouce et l’indexe de la main droite et opérant pendant dix secondes un mouvement de rotation dans le sens des aiguilles d’une montre. Je ne veux pas être traité de mec manipulé par le clan des touilleurs de café avec une petite cuillère tenue par le pouce et l’indexe de la main droite et tournée dans le sens des aiguilles d’une montre. Désormais, je veux être un homme libre. Et en homme libre, je touillerai mon café avec une cuillère tenue par le majeur et l’auriculaire de la main gauche dans un mouvement contraire à celui des aiguilles d’une montre. J’irai même plus loin ! Plus de café ! Allez basta, on arrête tout, on vote l’embargo et on détruit une bonne fois pour toute ce lobby du touillage de café ! Et celui qui me parle de ce cultivateur colombien de café qui vit du commerce équitable, et bien je le zut.

  Logique non ? Pas de café, pas de touillage. Pas de touillage, pas de touilleurs. Pas de touilleurs, pas de problème. MAIS ALORS qu’est-ce qui pourrait empêché ces puissants personnages du gang des touilleurs de café de continuer leurs mefaits en touillant des sardines ?! Oui parfaitement !

   Mais, chers lecteurs, il faut se rendre à l’évidence et regarder les faits, faire face à la dure réalité, cette même réalité qui me fait pâlir de peur... Cela fait maintenant trois quarts d’heures que j’écris une chronique sur les touilleurs de café sachant que j’ai un examen demain matin, ceci, à titre d’exemple, est une réalité, voici une autre réalité; vous venez de perdre quinze minutes de votre vie à lire la chose la plus débilisante jamais écrite par un homme tout à fait sain d’esprit (enfin...), alors de deux choses l’une; soit je suis tellement sur de maitriser mon sujet que je me dis, inconsciemment, que me fier à mon talent pour réussir cet examen est largement suffisant... Soit je suis une grosse feignasse incapable de rester concentrer plus d’une micro seconde sur un sujet précis... Moi je vous le dis, si je rate mon examen, les touilleurs de café auront bel et bien réussi leur coup !

  • NILO C'est trop d'honneur... Et Jones merci encore et encore, et tes conseils j'en redemande !!

    · Ago over 9 years ·
    004

    ahmed

  • Pas mal du tout !! J'aurais juste aimé que les divagations intérieures du personnage (je ne sais pas et je m'en fous d'ailleurs si le je est fictif ou pas ;)) durent un peu plus longtemps parce que cette partie de ton texte est franchement bonne. J'aime bien suivre le work in progress de la pensée que tu proposes tout en redondance (les répétitions ne me gênent pas bien au contraire) et en dérision. Du coup, ça semble un peu tourner court dans la résolution de ton texte... Bien vu, les notes à Jacques Vabre et à Spielsberg ;)
    Continue en tout cas, tu tiens quelque chose de perso et d'intéressant. Il y a encore du travail mais j'aime bien et j'irais lire tes textes. J'arrête là les conseils de vieux con ;)

    · Ago over 9 years ·
    Dsc00245 orig

    jones

  • Moi c'est sans sucre, je ne touille pas .... Mais du talent ça tu en as ! ;-D CDC

    · Ago over 9 years ·
    Version 4

    nilo

  • tu te tritouilles l'esprit, l'index et l'auriculaire vont prendre des crampes surtout si après le café tu vas rendre des copies bidouillées par un esprit surcaféiné...

    · Ago over 9 years ·
    Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

    Pawel Reklewski

  • Tu nous as touillés,l'ami !

    · Ago over 9 years ·
    1uyeik7vaygxk 92

    Tahar Yettou

  • So good,une belle découverte pour moi!
    Un talent certain vous habite Mr Ahmed.
    Re CDC

    · Ago over 9 years ·
    St barth 052

    jb0

  • Haha, merci merci (et oui je me répète toujours)

    · Ago over 9 years ·
    004

    ahmed

  • Touille, car en le faisant tu écrit bien, malgré les multiples répétition. Bravo et bonjour nouvel ami!

    · Ago over 9 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

Report this text