Poème : Iter poeta

Paul Stendhal

Iter poeta

Voyageur impénitent dans ce vaste monde,
Où l'amère solitude, confine l'âme,
Voguant sur les flots du destin, au gré de l'onde,
Il domine la vague et sa puissante lame.

Sur son radeau, cinglant vers un brillant fanal,
Dérivant sur une mer bien tumultueuse,
Le coeur déchaîné, dans un si grand bacchanal,
L'âme en ire de ses pensées impétueuses,

Il navigue tout seul dans un monde de rêves,
Bravant tant les alizés, que les froids borées,
Cheminant vaillant, dans un univers sans trêves.

Se laissant bercer par la musique du temps,
Regardant  l'horizon, dans un soleil doré,
Le poète voyage, par les vents d'autan.

© Paul Stendhal
  • Un splendide poème Paul, comme toujours chez toi. il définit si justement les états d' Ame, les tourments d'un poète. Grâce à ce si bel cet élan dû au rythme de la construction, on a l'impression de naviguer avec lui et d'être emporté dans son voyage. Superbe ! Vraiment. Au plaisir de te lire.Je t'embrasse bien Amicalement. Bisous

    · Ago about 2 years ·
    W

    marielesmots

    • Bonjour marielesmots,

      Je te remercie de ta note, de ton coup de cœur, et de ton très élogieux commentaire.
      C'est toujours en solitaire que voyage le poète, et c'est dans son coeur que naissent les mots et les transports de l'âme !
      Les états d'Âme, les tourments, les folies du poète, voguent inéluctablement par delà les confins du firmament.
      Sur son bateau, bravant la lame, il navigue seul, affrontant les froids borées, et les alizés !
      Quand la mer le permet, il se repose, et loue sa Muse, qui la nuit devient sirène.
      Je t'embrasse bien Amicalement.
      Au plaisir de te lire.

      Paul Stendhal
      C.E. le dimanche 05/07/2020

      · Ago about 2 years ·
      Icone avatar

      Paul Stendhal

  • Bonjour Frédéric,

    Comme tu l'écris si joliment, "le poète chante et nous livre le miel de son âme...".
    .

    "Maniant les mots avec aisance, il est un
    Artiste qui voyage au beau pays des songes,
    Cheminant sa vie, comme celle d'un séraphin,
    Offrant son émotion, la livrant sans mensonges."

    (© Paul Stendhal)

    .

    Merci Frédéric pour ce très beau commentaire.
    Au plaisir de te lire.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago almost 9 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Déjà dans les nues, le poète chante et nous livre le miel de son âme alors que notre vie est faîte de vents tissés...Bravo pour ce joli poème!

    · Ago almost 9 years ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

  • Bonsoir Colette,

    C'est souvent en solitaire que voyage le poète, et c'est dans son coeur que naissent les mots et les transports de l'âme !
    Je vous remercie Colette de votre aimable et gentil commentaire.
    Au plaisir de vous lire.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago almost 9 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Bonsoir Pawel,

    Eh ! oui Pawel, ne dit-on pas que le vent d'autan peut rendre fou ?
    Je suis bienheureux de te revoir sur cette plateforme, et j'espère que ton retour sera durable.
    Je te remercie pour ton sympathique commentaire.
    À bientôt de te lire.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago almost 9 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Un vent des cimes fait voyager le poète en solitaire en de jolis mots!

    · Ago almost 9 years ·
    13335743 1312598225434973 3434027348038250391 n

    Colette Bonnet Seigue

  • Le poète voyage, par les vents d'autan, en équilibre sur les lames impétueuses à l'image de son âme ...

    · Ago almost 9 years ·
    Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

    Pawel Reklewski

  • Le poète voyage, par les vents d'autan, en équilibre sur les lames impétueuses à l'image de son âme ...

    · Ago almost 9 years ·
    Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

    Pawel Reklewski

  • Bonsoir Élisabetha,

    Merci vraiment pour cette critique élogieuse, car être comparé à José-Maria de Heredia est un honneur !
    Les vers que tu cites forment le dernier tercet du poème "Soleil couchant", un très beau sonnet.
    À bientôt de te lire.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago almost 9 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • "L'horizon tout entier s'enveloppe dans l'ombre
    Et le soleil mourant sur un ciel riche et sombre
    Ferme les branches d'or de son riche éventail."
    José Maria de Hérédia

    · Ago almost 9 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • Se laissant bercer par la musique du temps,

    Regardant l'horizon, dans un soleil doré,

    j'aime la dimension de ses vers qui me font penser à d'autres vers d'Hérédia sur l'horizon.
    j'essaierais de les retrouver pour te les mettre en commentaire.

    · Ago almost 9 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • itératif

    · Ago over 10 years ·
    Photo0004 465

    walter-ego

Report this text