Pour ou contre la douche froide

divina-bonitas

Suite à mon précédent article sur le métro parisien et les mal élevés.

Vais-je oser le dire...qu'il m'est arrivé de mettre deux de mes enfants une fois sous une douche tiède limite froide, histoire de les ramener à une raison raisonnable, histoire qu'ils puissent aussi reprendre leur souffle et leurs esprit lors qu'ils s'étouffaient de colère et de caprice incohercible?  Mince, j'ai aussi donné une fessée sur la couche à chacun à l'âge de "je te teste pour voir qui détient l'autorité à la maison". Malheur! Sont-ils traumatisés? Pas bien l'air. Pas de soucis avec mes 4 ados, pas de drogués ni d'alcooliques ni même un seul fumeur, jamais d'heures de colles pour comportements inadéquats ou remarques dans le cahier de correspondance. Les enseignants, les amis et les différentes personnes qu'ils rencontrent me font toujours des compliments sur leur serviabilité, leurs sourires, leur politesse. Chez moi, ils savent que ce sont nous, parents, qui faisons respecter les règles de vie en société: il y a ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas, soit la violence, les coups, les insultes, l'absence de galanterie, ici ou ailleurs. Je me souviens d'une fois où ma fille, âgée de 5 ans, était rentrée à la masion en disant "ma copine machine, chez elle, c'est elle qui commande". J'avais répondu "soit elle te raconte des bobards pour se faire mousser, soit elle dit la vérité, ce qui est vraiment très grave." Quand mon gamin de 3 ans s'était fait tabasser en petite section de maternelle, on m'avait dit "c'est pas grave, c'est de leur âge, on ne peut rien faire". Si Madame, avais-je dit, on devrait même absolument faire quelque chose, surtout chez des gosses de 3/4 ans, qui pensent déjà que tout leur est permis, y compris la violence, avant qu'ils deviennent des ados incontrôlables, des mufles et/ou des délinquants.

Hier j'entendis l'histoire d'une petite jeune fille de 14 ans, mise dans une pension sévère pour cause de comportements furieux. Ouais mais comment dire...quand elle avait 3/4 ans et qu'elle faisait des caprices inouïs en se roulant par terre et en cassant tout, les yeux hors de la tête, hurlant et crachant, j'entendais ses parents dire "la pauvre chérie, ça va lui passer". Ben non. C'est pas passé. Elle est malheureuse comme les pierres et exprime son mal être de toutes les façons possibles, y compris en s'habillant et en se maquillant comme une p.... sous l'oeil effaré d'une maman adorable et dépassée, d'un père sympa mais absent qui ne comprend pas ce qui se passe.

Quand je dis aux enseignants que je compte sur eux pour enseigner à mes enfants et pas pour faire leur éducation, je m'entends régulièrement dire "ah bon, ça fait longtemps qu'on n'avait pas entendu ça. C'est vrai, on serait bien soulagé si on pouvait enseigner sans faire la police dans les classes".

Chacun de mes enfants sait qu'en cas de comportement irrespectueux, il aura à faire à moi avant de devoir rendre des comptes à quiconque, que la sanction sera proportionnée, justifiée et indiscutable. Et je n'ai pas peur de dire qu'il m'arrive encore de devoir rappeler si besoin les bords des cadres.  Et je suis fière de dire que nous nous faisons confiance, que je n'ai pas besoin de consulter les notes sur Pronotes pour savoir qu'ils ont eu une note pourrie.

  • Merci Wen. Je suis assez d'accord sur cette symbolique de feux tricolores.

    · Ago about 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • Un petit com rapide Sophie. Tu as utilisé le bon mot dans ton texte, tu as parlé de cadre. Selon moi, les enfants doivent bénéficier d'espaces de liberté mais toujours dans un cadre plus grand et général (l'Education dont tu parles).
    Le feu est vert, c'est oui. Le feu est rouge, c'est non. Un point c'est tout. Quant à parler du feu orange, les adultes eux-mêmes ont du mal à savoir quand passer ou pas, alors ne demandons pas aux enfants de le savoir.

    · Ago about 7 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • Heureuse d'avoir pu échanger avec toi. A plus!

    · Ago about 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • Oui effectivement, c'est un peu là où je voulais en arriver.Merci à toi d'ouvrir la porte à ce genre de dialogue et à la prochaine!

    · Ago about 7 years ·
    Pulbo 500

    corinne-antorel

  • Moi aussi je suis fille de prof. pas du même genre sans doute. Je crois que malheureusement, quelle que soit la profession, il y a des gens qui ont du mal à être des parents et des éducateurs aimants.

    · Ago about 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • Je suis entièrement d'accord avec ça, simplement je suis arrivée au même résultat que toi en empruntant un autre chemin. Je suis fille de prof et en fait mon père était tellement obnubilé par le fait qu'on lui obéisse au doigt et à l'oeil qu'il est passé à coté de la destruction que vivait son propre enfant(moi)par un quidam, mais pour être obéissants et bien élevés, nous l'étions... Un prédateur ne pouvait mieux rêver!

    · Ago about 7 years ·
    Pulbo 500

    corinne-antorel

  • Je suis d'accord avec vous et je comprends votre révolte!

    · Ago about 7 years ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

  • Je ne trouve pas normal la réaction de certains parents qui se félicitent que leurs enfants mineurs aient pris une cuite lors de fêtes où ils étaient sans surveillance avec des plus grands. Moi ça ne me fait pas rire du tout. Je trouve même ça super dangereux. Quand certains viennent se plaindre ensuite que leur progéniture s'est fait virer du bahut, qu'ils ne savent pas quoi en faire, j'ai carrément envie d'exploser!

    · Ago about 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • A Corinne: je peux comprendre ta position et il est évident que certaines expériences peuvent être traumatisantes, mais je suis assez d'accord avec Frédéric, à la maison, ce sont nous, les parents, qui posons les règles et les faisons appliquer. Il n'en reste pas moins qu'on discute, que chaque enfant a le droit d'émettre des envies, de sorties par ex. La dernière fois, j'ai dit non à mon fils de 14 ans car je ne savais pas chez qui il allait ni si les parents étaient d'accord et si un resterait pour surveiller. En réalité, les parents n'étaient pas au courant, les gosses étaient mineurs et certains ont trop bu. Je n'ai pas regretté d'avoir dit non même si j'ai eu la soupe à la grimace à la maison pendant 2 jours!

    · Ago about 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • Ce qui m'énerve ce sont les soirées et/ou les vacances souvent gâchées par les enfants des copains. J'ai renoncé à ce genre d'expérience après quelques épisodes pénibles: impossible de dîner sans que les gosses hurlent en se roulant par terre, se battent, refusent de se coucher, bref, en fassent pique pendre. Idem pour ceux qui ont des gosses à qui il faut faire des repas es-spéciaux, parce que les chérubins ne mangent que des pâtes et des patates, pas de légumes, pas de salade, pas de poissons...quand c'est l'été au bord de mer, je trouve que c'est super hyper pénible.

    · Ago about 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • Comme dans tout, il faut de la mesure. Dolto, je connais mal mais je garde un souvenir douloureux d'une enseignante de maternelle qui punissait de façon très virulente les petits, après avoir affiché des phrases de Doloto dans la classe, alors que les enfants ne savaient pas lire. Je n'ai pas bien compris à quoi ça servait et quel était le lien. Je sais juste que mon fils qui adorait l'école avait somatisé affreusement. Il n'était pas puni mais souffrait de voir ses copains assis au coin toute la journée.

    · Ago about 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • Tortures?!!! Un adulte doit faire preuve d'Autorité ET SE MONTRER JUSTE...est-ce traumatisant pour un enfant...? Aujourd'hui, j'ai comme l'impression fâcheuse qu'ils ont pris le pouvoir. C'est insupportable. Il suffit d'en parler aux enseignants...à la peine.Avec les enfants, c'est du cas par cas question éducation mais il est une base: ce sont les parents, j'ose espérer "équilibrés", qui commandent.

    · Ago about 7 years ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

  • Non Franek ne surtout pas oublier Dolto, mais en faire une interprétation cohérente, elle n'a jamais prôné l'enfant Roi. A moi elle m'a beaucoup appris et apporté, elle n'a pas été la seule d'ailleurs,je ne suis pas sectaire. Je ne suis pas non plus contre les fessées même si j'ai toujours été incapable d'en donner, par contre dès qu'on déborde un peu, j'aime pas trop. Je hais tout ce qui s'apparente de prés ou de loin à la violence qu'elle soit physique ou psychologique, j'ai subit des choses, enfant, qui font que j'associe ces méthodes à de la torture.. J'ai un grand faible pour le dialogue, ce qui n'empêche ni la sanction, ni la punition, indispensables en cas de non respect des limites parentales.Mais l'adulte tout puissant..NON(au secours)

    · Ago about 7 years ·
    Pulbo 500

    corinne-antorel

  • Merci. Bon, on est d'accord, ce ne doit être qu'occasionnel voire exceptionnel! Par expérience, de toute façon, il n'y a pas besoin de recommencer.

    · Ago about 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • C'est, comment dire, extrêmement rassurant de vous lire! Exemplaire, je partage vos arguments et vos méthodes....oui méthodes! Bravo!!Coup de chapeau!

    · Ago about 7 years ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

  • N'ayant pas d'arguments pour invoquer d'autres thèses sur l'éducation, je répondrai "pour" au titre de votre article. Doté d'un certain style, par ailleurs :)

    · Ago about 7 years ·
    Plumes de lumiere

    mscfr

  • saine éducation et oublier ''l'enfant est une personne '' de DOLTO Françoise pas Carlos

    · Ago about 7 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

Report this text