Prose libre : Féeries imaginaires

Paul Stendhal

Féeries Imaginaires

 
Quel beau voyage que celui de la vie, facétie du bonheur, mais aussi des pires atrocités. Vécue au plus profond d'elle-même, notre âme en est à la fois l'acteur et la victime. Quel drôle de long pèlerinage à travers le temps, qui est à la fois trop court et inlassablement interminable. Que de joies peuvent nous apporter les féeries de ce monde, mais combien de cruautés impitoyables nous sanctionnent ! Quelle est donc cette main qui n'en cesse de nous bien châtier ? Pourquoi ce tribunal infernal, qui n'en cesse de frapper ? A quel jeu s'amuse-t'on donc ? Je ne sais guère quelle saveur a la vie, pour en avoir un pied dedans et l'autre je ne sais où. Mais pourquoi chercher à le trouver ? Car après tout, dans cet autre théâtre où il s'est perdu, au plus profond d'un abîme imaginaire, le jugement de la Nature est-il peut-être plus indulgent ; et cet abîme conduit sûrement vers un autre chemin, mais qui finit, qui sait, par aboutir en laissant choir tout espoir, et indéfectiblement, nous remontons sur les planches, car ce cycle infernal qui n'en cesse de tourner, ne laisse point s'égarer ses brebis, qui dans un commun aboutissement, terminent leur périple dans le mystère des temps. Si ce voyage fut long et court à la fois, l'homme dans sa plus fière dignité, passe la ligne d'arrivée empli de désarroi. Mais finalement, on peut se demander avec un soupçon de mélancolie et de suspicion, quel fut le vainqueur, si vainqueur il y a, car après tout n'est-ce pas que rêve et frénésie que tout cela ? Je ne sais plus, car dans un accès furtif, irrémédiablement, la vie me rappelle ; les rideaux se referment sur la scène. Enfin la surprise de découvrir de nouveaux horizons prometteurs, mais prometteurs de quoi ? Quel manège chavirant, quel cercle interminable, quel dédale sans fin. J'en veux sortir, mais, mais oui, je ne rêve plus. Rayonnant au fond de ce décor truqué, dans une lumière blanche éblouissante, j'aperçois le Soleil, symbole de vie, entité ancestrale. Quelle féerie ; c'est simplement si beau la vie. Quelle splendide aventure que celle de l'existence, pour laquelle maintenant je n'hésite plus à faire partie. Au revoir, bon voyage Monsieur… !

© Paul Stendhal
D. le dimanche 18 février 1979
C.E. le lundi 26 août 2019 (Ajout photographie et musique)
  • Bonsoir Enki,

    Merci de ton pertinent commentaire.
    Tu as raison, il n'y a que la route, et chacun y choisit son côté, parfois consciemment, parfois sans l'avoir souhaité !
    Le choix nous appartient, mais la justice et le bonheur, ont-ils un prix ?
    Sûrement celui du coeur !

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago about 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Il n'y a pas de bon et mauvais côté de la route...c'est une illusion. Comme il n'y a pas de pauvres d'esprit mais des simples d'esprit...dans le sens qu'ils n'ont pas l'esprit "tordus".
    "les premiers seront les derniers, et les derniers seront les premiers !" Mieux que ça...les mauvais seront éliminés et seul les bons resteront...faut il faire un choix?

    · Ago about 8 years ·
    Le premier baiser 300

    enki

  • Bonsoir Pawel,

    Je vous remercie de votre gentil commentaire, qui me touche sincèrement.
    Merci à vous, vraiment.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago about 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • chaque réponse doit être une poésie, ces deux là l'on bien compris ... Le sage? Coyote...

    · Ago about 8 years ·
    Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

    Pawel Reklewski

  • Bonjour Michèle,

    Quand les rêves fêtent la vie,
    Et que la vie, chante les rêves,
    Alors ces rêves comblent la vie,
    De cette vie, faite de rêves !

    Merci à toi de tous ces gentils commentaires, que tu n’oublies jamais de déposer sur mes poèmes.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    · Ago about 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Bonsoir Paul,

    le rêve reste féériquement plus accessible que la "belle vie".
    Et une vie ne peut être belle, si elle n'ouvre pas la porte sur le jardin des rêves.

    Un texte qui ramène à l'essentiel sans se poser des questions existentielles, auxquelles toute une vie ne suffirait pas à donner de réponses.

    Bises et au plaisir de te lire.

    · Ago about 8 years ·
    Img 7811

    Michele Hardenne

  • Bonjour Pawel,

    J'aime bien cette idée que vous exposez, celle des riches de coeur, et pauvres d'esprit, car comme il est dit, les premiers seront les derniers, et les derniers seront les premiers !
    Par contre il me tient d'apporter une grande nuance, entre la vie de la Nature sauvage, et la guerre des Hommes, car si les uns tuent pour se nourrir, les autres tuent pour leur pouvoir, celui de l'argent, en instaurant leur hégémonie.
    Merci de votre commentaire, à mon texte.
    Au plaisir de vous lire.
    Amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago about 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • une féérie pour ceux qui sont né sur le bon côté de la route, j'ai connu les deux côtés , j'ai eu le temps et la féérie des pauvres fait sortir les caméras des nantis qui viennent visiter... et ça fait de belles images de guerres, tout comme la nature sauvage...

    · Ago about 8 years ·
    Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

    Pawel Reklewski

  • Merci Mystéria, vous êtes vraiment si sympathique, et vos textes, d'une vraie qualité !
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago about 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • c'est beau, c'est beau la viiie! moi je dis OUI!

    · Ago about 8 years ·
    Img 0052 orig

    Karine Géhin

  • Bonsoir Sweety, et merci à vous de votre gentil commentaire.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago about 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Merci à vous, P'tit coeur guéri.
    Amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago about 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Tout est resume dans votre phrase : "Quelle feerie ; c'est si beau la vie!"La vie c'est celle qu'on vit qu'on reve et celle ou realise ses reves!!!Merci pour ces belles paroles

    · Ago about 8 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • Merci la vie. Et merci pour ce voyage.

    · Ago about 8 years ·
    Nike air zoom brave v id   chaussure de basket ball   6696988 orig

    Pseudo Pseudo

  • Bonsoir Enki,

    La vie n'est elle pas comme un voile déchiré ?
    Merci à vous, de votre commentaire.

    Paul Stendhal

    · Ago about 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • La vie est belle...dommage qu'il y soit mis un voile dessus...du rêve à la réalité...de l'illusion à la vérité.

    · Ago about 8 years ·
    Le premier baiser 300

    enki

  • Bonsoir Colette Bonnet-Seigue,

    La vie, est ainsi, et elle est un cadeau !
    Alors, il ne tient qu'à nous, de la faire briller.
    Merci à vous de votre gentil commentaire.

    Paul Stendhal

    · Ago about 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

Report this text