Répète moi que tu m’aimes

Stéphan Mary

Dans le cadre du « forum « Jetez l’encre », défi n°17 http://jetez.l.encre.xoo.it/t162-D-fi-n-17.htm

L'amour est âme, mais reprisé par le biais du je t'aime, dans le jeu et le thème d'impatients sentiments qui se fourvoient avec le sens initial d'être amoureux. Dans les mots structurant l'acte d'aimer, se cherchent les échos chrysanthèmes d'un amour destitué des murmures aimants des amants. Dans le jeu du qui aime qui, tant de haine malsaine pour avoir le dernier mot, comptable d'avoir aimé dire je t'aime, pesé dans la balance des sentiments. Aimer aiguiser la lame d'une foison de je t'aime, même la jonction du car... aime autant que tu le peux, aime donne et reçois sans rien attendre d’autre qu’un je t’aime gratuit et reconverti dans l’amour pur et sincère. Je dis je t’aime parce que je t’aime, dans le fin fond de ma cité, assis sur le bitume froid et moche des jeux, thème archaïque du ressenti senti ment mais honnis soit qui mal y pense. Panser ses plaies du je t’aime bouleversant, des sanglots dans la voix et des voies aériennes d’un amour passionnant. Poser l’amour dans le lit partagé et le couvrir pour qu’il ne prenne pas froid. Froideur de l’ignorance d’un je t’aime déconstruit que la rouille a vieilli. L’amour est âme et rame pour retrouver le souffle du premier je t’aime avec peu de n et beaucoup de m. 3.2.1 prêt partez d’un bon pied bon œil sur la piste d’une course d’obstacles pour une vie qui, sans amour, se vide platement sans un je t’aime réconfortant. Aimer ! Aimer jusqu’à en crever en silence dans l’illusion de la chaleur moite d’un amour d’été. Se souvenir, je me souviens, des étreintes endiablées des nuits où le temps cesse son mécanique mouvement, où chaque seconde passe jusqu’à t’aimer sans fin. Faim de cet amour meurtri que la petite et la grande aguille ont condamné à rendre mortel grâce à l’aiguillon frileux de la mise en bière du dernier je t’aime. Je t’aime dans un dernier souffle d’une vie d’amour. Aimer car… aime sans changer l’évidence du premier au dernier je t’aime avec tant de aime et si peu de haine. L’amour est âme mnésique sans musique aux flonflons crétins d’un bal qui ne servirait qu’à oublier combien je t’aime. L’amour toujours n’est pas une illusion inventée pour prêcher un pardon illusoire à l’aube du grand soir. L’amour aveugle sourd et muet dénué du sens souvent interdit du je t’aime toi, et personne d’autre, je t aime d’amour caressant le vent de la folie d’une vie où l’amour est roi. Je t’aime.

  • Réfléchi et émouvant, tout ce qu'on recherche habituellement dans un texte, merci !

    · Ago about 6 years ·
    1769087351450 iaymvv16 l

    luz-and-melancholy

    • Je veux bien te croire ! Mais au vu de quelques autres de tes textes (excellents aussi), l'écriture pour toi a l'air d'être un véritable défi, un jeu, avec les mots, avec la ponctuation. On sent que tu y mets du coeur et du plaisir. Un plaisir partagé pour la lectrice que je suis !

      · Ago about 6 years ·
      1769087351450 iaymvv16 l

      luz-and-melancholy

    • Merci à toi. C'est bien de recevoir des commentaires sympathiques pour un texte pas si évident.

      · Ago about 6 years ·
      La main et la chaussure

      Stéphan Mary

  • J'aime beaucoup les constructions et la musique. Je ne l'avais pas lu sur le forum celui-là. Malheureusement, le thème ne me parle pas ce soir. J'ai quelques problèmes avec les "je t'aime" quand j'ai des insomnies comme aujourd'hui. Je me sens noir ce soir. Je le relirai dans de meilleures conditions et je commenterai à nouveau à ce moment. Je ne mets pas de notes en attendant... je vais farfouiller dans vos textes à travers ma nuit obscure et sans sommeil. C'est un commentaire qui n'en est pas un... en attendant le vrai j'imagine...

    · Ago over 6 years ·
    544813 416184855145011 490152810 n 465

    bis

    • Merci Bis. Ton commentaire est aussi vrai que 2 et 2 font quatre (ce qui est faux peut-être, surement...). Je te souhaite que quelques lectures dans les méandres de mes écrits t'ont aiidé à trouver le sommeil

      · Ago over 6 years ·
      La main et la chaussure

      Stéphan Mary

  • Pour m amuser c etait des je t aime car ton texte me faisait voler et j aimais tout le monde follement...

    · Ago over 6 years ·
    Avatar

    Helene Bartholin

    • Génial ! Que du bonheur si je t'ai faite voler pendant un petit moment

      · Ago over 6 years ·
      La main et la chaussure

      Stéphan Mary

  • Achtung des je t aime a ton texte

    · Ago over 6 years ·
    Avatar

    Helene Bartholin

  • Ton texte est prenant. Il est beau. Des coeurs de je t aime

    · Ago over 6 years ·
    Avatar

    Helene Bartholin

    • Je reçois et je renvois. Merci de tout cœur

      · Ago about 6 years ·
      La main et la chaussure

      Stéphan Mary

  • Bonjour Stephan,

    Aimer et être aimé(e) dans un je t'aime intemporel tout au long d'une vie de partage tout en sachant que "L'union symbiotique n'est qu'une illusion pour ne pas dire une utopie. L'Amour, seul, est une irréfragable grâce."
    (© Paul Stendhal).
    Comme l'a écrit le philosophe poète, "L'amour est comme un peintre qui oublierait - chaque matin, dans son atelier - la vieille histoire du monde, pour saisir une fleur éternelle dans le tremblé de l'air."
    (© Christian BOBIN).
    Merci Stephan pour ce beau partage.
    4/5.
    Au plaisir de te lire.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago over 6 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

    • Bonjour Paul. Merci de tes commentaires toujours instructifs (ici ref. C. Bobin et P. Stendhal). Tu as le chic pour commenter gracieusement tes lectures. Quand à l'union symbiotique, je lui donne 9 mois de vie utérine et le temps que le bébé réalise qu'il n'est plus en miroir avec sa mère. Or donc entre deux adultes, cela n'est pas, et heureusement, symbiotique sinon gare au rdv chez les psy ;)
      Par contre, que l'amour s'installe comme une graine plantée par le vent et grandisse dans le terreau de deux être qui l'aiment et l'aident à respirer... Je crois sincèrement qu'en amour nous sommes trois : soit, l'autre et lui, cet amour. Comme un peintre peint, l'écrivain écrit et c'est loin d'être un lapalissade. A très vite en ligne. Bonne journée Paul

      · Ago about 6 years ·
      La main et la chaussure

      Stéphan Mary

  • C'est superbe tous ces élans amoureux de la vie à la mort! Ils sont très émouvants tes "Je t'aime!"

    · Ago over 6 years ·
     20160514 112546 (2)

    Colette Bonnet Seigue

    • Merci Colette. Ton commentaire fait écho avec ton écriture et ça, c'est vraiment bien. J'aime quand ça résonne chez des auteur-es que j'apprécie

      · Ago over 6 years ·
      La main et la chaussure

      Stéphan Mary

  • Quel hymne! Seulement voilà, il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour

    · Ago over 6 years ·
    Yoda 24 04 09 002 92

    yoda

    • Je crois que filtrer l'amour par les preuves est une vie d'épreuves épuisantes. L'amour gratuit porte en lui même la preuve sans se mettre dans le doute qu'induit la preuve. La preuve n'est là que pour rassurer, et rassurer qui ? Celui qui la donne et/ou celui qui la reçoit ???

      · Ago over 6 years ·
      La main et la chaussure

      Stéphan Mary

Report this text