♫•*¨*•.¸DERRIERE CHEZ MOI SAVEZ-VOUS QUOI QU'IL Y A ? ◐ *•.¸¸.•.♪

Isabelle Revenu

Traverser la départementale avec mon dernier chien et laisser les chants des oiseaux amaigris entrer en moi....

Entre les pics et les bruants, les crosses naissantes des fougères pâles, les silex qui roulent à chacune de mes enjambées et les dentelles des feuilles mortes que j'écrase sous mes pas, il y a toujours ton nom quelque part.

Même le soleil ne me réchauffe pas la peau et le coeur encore moins. Je ne suis plus qu'un marcheur en errance.

J'ai fait quelques centaines de mètres droit devant avant de m'enfoncer dans les fourrés. Puis j'ai bifurqué en haut d'un tertre et je me suis couché au pied du chêne. Tout nu de feuilles comme moi de toi. A égalité.

J'ai regardé au plus haut des cieux, contemplant le drôle de dessin que faisaient les branches enchevêtrées. Le soleil au faîte et les nuages effilés au vent de fin février. Un biplan rouge sang a ronronné. Mon chien s'est couché auprès de moi. La tête sous mon bras. J'ai fermé les yeux. Tout était silencieux.

Puis mon corps s'est enfoncé dans la terre molle, ne laissant pas plus de trace de moi en surface.  

Ne t'éloigne pas trop s'il te plait et de temps en temps, cherche moi.

Derrière chez moi, savez-vous quoi qu'il y a ?

Il y a moi et mon chien sous un tas de mousse et d'humus....

Report this text