Un tchat sur un doigt brûlant

petisaintleu

Les nombreuses fans qui me lisent se font sans doute de moi l'image d'un Don Juan, d'une espèce d'aspirateur à minettes à qui personne ne résiste. He bien non, il est grand temps que je rétablisse la vérité et que j'admette que plus d'un Guy Môquet en jupon a su m'éconduire avant que je n'ai pu contourner sa ligne Maginot. Quand il s'est agi de grosses Bertha, les canons qui n'étaient pas engagés en première ligne se sont toutefois montrés plus conciliants. Savoir faire rire est une chose, transformer l'essai en est une autre. Je conclurai donc cette introduction en affirmant que n'est pas Jean-Claude Duss qui veut.

Il existe toutefois un terrain où j'excelle. Je ne parle pas du tableur sous environnement Windows  bien que je dois très modestement admettre que mes compétences en la matière sont plus qu'honorables. Comment croyez-vous que j'arrive à me libérer autant de temps pour écrire, sinon grâce à un fastidieux travail qui m'a permis au préalable d'automatiser les tâches ? Je peux vous l'affirmer, je suis un inconditionnel de la prise de recul pour mieux sauter. Ceci me permet de gagner du temps. Je veux parler de la drague virtuelle.

Mon premier abonnement à un fournisseur d'accès à internet est relativement récent puisqu'il date de onze ans tout au plus. Auparavant, je n'en ai pas ressenti le besoin puisque je travaillais comme un bourrin Au Roi Merlin. Je n'avais donc ni le temps, ni l'envie, ni l'énergie de courir la gueuze après mes soixante-dix heures de travail hebdomadaire sur six jours et à supposer que le septième je ne fusse pas de permanence magasin. Une fois que je fus plaqué par mon ex et que je mettais un terme à mon travail de chef de secteur, je n'ai eu d'autre choix que de m'intéresser à ce nouvel outil.

J'avais désormais beaucoup plus de temps et je me découvris un passe-temps par le biais des sites de rencontres. Étudiant, j'ai un peu travaillé pour des entreprises spécialisées dans le marketing téléphonique. Je savais donc que le taux de transformation dans le cadre de démarchage est en moyenne de 2%. Mais je découvris une motivation que je n'avais pas lorsque je devais faire du forcing pour renouveler un abonnement à « Couture et Macramé ». Comme un chien découvre le sang, je pris goût à aligner des mots. La finalité n'était pas de décrocher un rendez-vous à tout prix. J'étais plutôt fasciné de constater avec quelle facilité et avec un peu de prose il était aisé de tisser des liens. Libre à moi, selon ma disponibilité et mes envies de décider de prolonger ou non l'aventure.

Il faut aussi admettre que Paris et son agglomération, c'est un peu l'open-bar de la dragouille. En ne raisonnant qu'en valeur absolue, imaginez le nombre de cœurs esseulés à consoler sur une population de douze millions d'habitants. En parallèle, écrémez la concurrence masculine et la pauvreté de son vocabulaire. Vous comprendrez alors que, très objectivement, je n'ai eu aucun mérite à enchaîner les conquêtes.

Je ne suis pas un afficionado de l'abattage. Je me suis vite lassé et j'ai vite compris, une fois ma libido satisfaite, que ça ne me mènerait pas très loin. Je ne suis pas le Théophile Gautier de la relation sexuelle. Je me suis vite fatigué de lard pour lard.

J'y ai toutefois vu un avantage. Grâce aux chats et aux sites de rencontres, je me suis fait de nouvelles relations et qu'importent qu'elles soient souvent restées virtuelles. Il ne faut pas non plus trop m'en demander. En vingt-cinq ans et une bonne dizaine de déménagement, je n'ai pas dû connaître plus de cinq de mes voisins. À la rencontre physique, j'ai compensé par le plaisir d'échanger sur des tonnes de sujet qui m'ont permis d'étancher une curiosité sans cesse en éveil.

Je pense surtout qu'au-delà du fantasme que pouvait susciter le désir d'un corps, je n'ai jamais négligé ma part d'humanité. Malgré mes coups de gueule, mes coups de déprime ou mes gamineries souvent incomprises, j'ai toujours été là pour aider, soutenir ou conseiller. Comme dirait l'autre, on n'est pas des bêtes désincarnées. Il n'y a pas que les bytes dans la vie.

  • J'aime beaucoup la dernière phrase.

    · Ago over 5 years ·
    Lego simpsons homer back

    hermane

  • Que vient faire Guy Moquet là-dedans? Et se faire passer pour un humaniste de chez Meetic, à d'autres!

    · Ago over 5 years ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

    • ben j'avoie qu'au début je voulais faire un jeun de mot avec moquette. Puis je suis passé à autre chose et il est resté !

      · Ago over 5 years ·
      Cp

      petisaintleu

  • je vois que le manque de nicotine ne te fait plus trop d'effet... Cool ! Toujours heureuse de te lire et de te connaître en réel sale gosse :)

    · Ago over 5 years ·
    Ete2012

    Valérie

    • Arrête d'écrire que tu me connais !! T'es idiote ou quoi ??? Tu vas être harcelée de questions !!!

      · Ago over 5 years ·
      Cp

      petisaintleu

    • lol... non pas du tout pour ta question et ta conclusion :)

      · Ago over 5 years ·
      Ete2012

      Valérie

  • Le titre m'a fait trop rire, je sais pas pq: mélange de satisfaction dû à ma connaissance de la référence, et puis le gamin de 12ans qui sommeillent en moi a ri à la référence sexuelle.
    Passons
    J'ai bien aimé cette chronique, qui m'a rappelé beaucoup de choses, j'étais très addict aux tchats aussi dans mon temps! et puis ton humour qui comme toujours nous emporte bien!

    · Ago over 5 years ·
    318986 10151296736193829 1321128920 n

    jasy-santo

    • Titre trouvé à 17h59, une illumination.

      · Ago over 5 years ·
      Cp

      petisaintleu

  • Du pain béni pour combler la solitude ! J'aime bien ton style en tout cas, bien joué !

    · Ago over 5 years ·
    Img 4321

    lucastissier

  • Des chats pour une chatte... Bravo!!! D'accord, je file dans un coin et je te dis bonsoir car sa Majesté a faim!!! Pas eu une minute à moi... Nouvelle fournée famille arrive demain... je crois que je ne vais pas beaucoup écrire...kiss ami <3 ceci est un petit cœur sur le côté...

    · Ago over 5 years ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

  • Tout d'abord félicitations pour le titre volontairement accrocheur, monsieur est un spécialiste et souhaite redorer quelque peu son blason :) Le choix de Guy Môquet n'est probablement pas un hasard :) Là je vais te titiller un peu, c'est fou ce que certains hommes arrivent à trouver une pléthore d'excuses pour se justifier de leurs agissements !!! Je ne juge surtout pas !!! encore de jolis jeux de mots , chronique bien tournée !!!

    · Ago over 5 years ·
    W

    marielesmots

Report this text