A bicyclette

Illana Attali

Qu’il est bon de flotter dans le paysage tel-avivien, les paumes vissées au guidon, les pieds tongués ou bottés accompagnant le tourbillon continu des pédales. Sentir la brise caressante glisser entre les mèches de cheveux  qui s’enroulent dans les filets d’air.

Je suis une cycliste, une cycliste à Tel-Aviv. J’appartiens au cercle des dévots du velocipède, ces p’tites nanas avec leurs sonnettes chantantes et leurs paniers avant transportant, provisions, vestons, chaussures, cahiers, antivols, fruits du souk, sacs sanglés au guidon…  Ces p’tites nanas en shorts ou jupettes volant au gré des volutes venteuses, épaules en arrière, poitrines dégagées.

On est bien mignonettes, certes, mais pas vraiment aimées : « - Quels emmerdeurs ces cyclistes, à bouffer notre pavé » De véritables empoisonneuses, à  s’élancer, fuser sur les trottoirs bondés de piétons gentillets qui nous préféreraient sans doute aplaties sous les roues d’un sherut excité ou d’un bus tout klaxon dehors. J’ai bien essayé les premiers jours, promis, j’ai bien tenté de remonter Allenby  et Ben Yehuda par la route. Pourtant, une force mystérieuse m’a brutalement décalé sur le trottoir… L’instinct de survie peut-être ?

Mais il ne faut pas se faire de mouron messieurs dames les piétons. Nous les prenons à tout berzingue les reflexes de freinage sec, slaloms vifs et précis pour ne pas vous écrabouiller. De Rotshild à Georges Hamelekh, nul n’égale la dextérité de mes à-coups de guidon et pieds posés furtivement au sol afin de dévier ma trajectoire entre deux paires de poussettes ou de freh’ot titubant sur leurs compensés.

Puis nous nous évadons bien souvent sur des sentiers plus accueillants, un tantinet plus bicyclophile.  La compréhensive Rotshild, l’interminable Gvirol,  le verdoyant Hayarkon, et la  rocailleuse tayelet où s’égarer à contempler le bord de mer peut valoir de se prendre un palmier ou un chien galopant. Alors oui, les potentiels carambolages, chutes, et maux de fesses  sont quelques désagréments à prendre en compte au moment de passer du côté cycliste du miroir. Pourtant, ces infimes déplaisirs ne sauraient faire le poids face à l’allégresse du voyage à vélo dans Tel-Aviv.

Cité à taille humaine,  fillette de mégalopole, Tel-aviv  l’adolescente bouillonnante  s’abandonne aux deux-roues de ses autochtones. Elle  se laisse volontiers chatouiller par le roulis des centaines de pneumatiques qui la traversent chaque jour de part en part.

Du Nord au Sud, d’Est en Ouest, les crapahuteuses se délectent  de circuits sur une échelle espace-temps toute chamboulée ( «- J’arrive, je sors de chez moi ? – Comment ca tu sors tout juste de chez toi ?? Mais t’es en retard ! – Oh dis-donc, je suis en vélo. – Ah ok, à tout de suite»).

Sans oublier le formidable lien qui s’installe au gré des coups de pédales entre la cycliste et sa ville , entre possession et fusion. La ville lui appartient tout autant qu’elle est absorbée et fondue en elle.

  • En effet, il parait que la moyenne de bicyclette par an et habitant est de 4... La nuit, j'enferme Paul dans l'enceinte de mon immeuble. Ca limite les risques. Alors tu vivais a Tel-Aviv?

    · Ago almost 9 years ·
    32003 402262576106 511001106 4473510 7181105 n

    Illana Attali

  • A TLAV, me suis fait voler 3 bicyclettes neuves, pendant les fêtes, c était ennuyeux....*** suis toujours à Paris donc où on vole aussi les bicyclettes....TLAV me manque......Comme je te comprends.......Enchantée.......J'ai une petite vidéo qui s appelle "Les bicyclettes" mais je suis nouvelle ici et je ne sais pas si on voit la première vidéo que j ai mise, photographié sur plage TLAV.......

    · Ago almost 9 years ·
    V

    Lsarah Dubas

  • Lis : "seule, la mer". Il est à mourir. La féminité est plus abstraite oui, plus archétypale, quelquechose qui viendrait de je ne sais où, de la Nature peut-être. Même si en tant que sociologue de formation, je ne crois que rarement aux faits "naturels" :)

    · Ago almost 9 years ·
    32003 402262576106 511001106 4473510 7181105 n

    Illana Attali

  • Ouais ! Dans "vie et mort en quatre rimes" (le seul que j'ai lu!) j'avais adoré cette sensualité et cette bienveillance. Pi il m'avait fait bien rigoler.
    Mais je crois que jsuis simplement pollué par un archétype du féminin comme ce qui aspirerais à la douceur de vivre.

    PS : je remarque une différence, chez moi, entre "féminin" et "féminité" => l'un sera culturel, l'autre plus... je sais pas, ptete plus abstrait.

    · Ago almost 9 years ·
    N880520390 1528028 7227 orig

    vicon

  • Je suis bien une femme ;) Mais je ne crois pas trop à l'écriture genrée. Je lis beaucoup d'auteurs israéliens comme Amos Oz qui sont extrêmement sensuels dans leur écriture. Mais dans l'imaginaire je comprends qu'on rattache les sens aux femmes...

    · Ago almost 9 years ·
    32003 402262576106 511001106 4473510 7181105 n

    Illana Attali

  • Oh la belle balade à vélo, découverte de Tel Aviv les cheveux au vent, je n'aurais jamais penser çà il y a 10 mn ! Merci Marcel et merci lllana Atali ! J'ai de la chance !

    · Ago almost 9 years ·
    Ma photo

    theoreme

  • Grrrrr j'aurais du mal à te répondre quelque chose d'intelligent...!
    Enfin, c'est très subjectif -et surement très macho-, mais je trouve qu'il y a quelque chose de très féminin dans ta manière d'aimer la sensualité du quotidien, le beau du banal.
    (Dis moi que t'es un homme, j'aurais l'air bien c**)

    · Ago almost 9 years ·
    N880520390 1528028 7227 orig

    vicon

  • @eve, par les airs la prochaine fois, je trouverai un moyen!!
    @vicon, c'est quoi une écriture féminine? ;)

    Et puis encore merci pour les compliments, je ne m'en lasse pas!!!

    · Ago almost 9 years ·
    32003 402262576106 511001106 4473510 7181105 n

    Illana Attali

  • Merci pour cette sympathique aventure urbaine, 'petite reine' de Tel-Aviv. Fais attention tout de même !

    · Ago almost 9 years ·
    027 orig

    Chris Toffans

  • AAAAAHHH ça me donne trop envie !! Et une belle écriture très féminine.

    · Ago almost 9 years ·
    N880520390 1528028 7227 orig

    vicon

  • Très belle écriture et une légéreté dans la narration qui tranche avec nos actualités. C'est aimer la vie, la ville et aimer les autres ! Très beau Illana !

    · Ago almost 9 years ·
     14i3722 orig

    leo

  • Merci pour tous ces compliments, ca me fait extrêmement plaisir. Merci à Marcel et Pointdenis pour les partages!! Et si ca peut décider certaines personnes à visiter ma ville-amour...

    · Ago almost 9 years ·
    32003 402262576106 511001106 4473510 7181105 n

    Illana Attali

  • Quel joli voyage ! Merci Marcel.

    · Ago almost 9 years ·
    Extraterrestre noir et blanc orig

    bibine-poivron

  • De plus en plus nombreux sur ton vélo, j'en étais sûre! ;-)

    · Ago almost 9 years ·
    Arbre orig

    pointedenis

  • Merci de nous faire visiter Tel-Aviv par le biais du vélo... après les tongs !!! Pour certaines raisons, je ne pense pas y aller, raison politique, mais cela semble être une ville magnifique...

    · Ago almost 9 years ·
    Dargon d absinthe orig

    Lézard Des Dunes

  • Merci Marcel. Et Merci Llana, j'étais avec toi sur ton vélo. Tu écris vraiment très bien.

    · Ago almost 9 years ·
    Img 0789 orig

    Gisèle Prevoteau

  • Super balade sur ton vélo! Bon déjà, on est deux à être sur ton porte-bagages, ça va?

    · Ago almost 9 years ·
    Arbre orig

    pointedenis

  • Du talent.

    · Ago almost 9 years ·
    Photo chat marcel

    Marcel Alalof

Report this text