A vous les mamans

dimir-na

Texte protégé

Mon coeur a su vous faire vivre jusqu'à aujourd'hui.

L'amour qu'il contient est difficilement explicable.

Ma mère l'a fait sans doute à l'image du sien, celui d'une femme invitée

trop tôt au paradis. Je la retrouve par moments , dans le regard de certaines

mères, qui font briller mes yeux derrière mes larmes chaudes. Ces larmes

sont l'expression de ma joie, où je me sens exister toujours, comme un

môme, dans le respect de la vie qu'elle m'a donnée.

La fête des mères m'invite chaque année à réfléchir au miracle de la vie,

avec tout ce qu'elle entraîne.

J'invite aujourd'hui par ma plume, tous les enfants quelque soit leur âge, 

à délivrer à leur mère un message de paix : " quoi que tu ais fait, d'où

que tu viennes, quelque soit le dégré de mes peines reçues, je fleuris ta

présence d'amour. Issu de ton nid, je vole de mes propres ailes dans la

vie, que tu as su recréer. Mes pensées faites de pardons se rajoutent à 

tout ce que je n'ai pas pu comprendre de toi. Je partage tes souffrances,

honore tes joies, t'offre en ce jour, le plus beau des bouquets, celui né

sur mon âme, un bouquet de tendresse au doux parfum éternel " .

                                La tendresse  connaît les prouesses d'une mère.

                                                                                Dimir-na.

Report this text