BEBE INGRAT

thelma


Je fus un bébé ingrat.
Déjà dans le berceau, je ne pouvais me satisfaire de ce
 que je voyais de ce monde dans lequel on m'avait plongé.
La vie défila à la manière d'un film trop rapide.

J'ai grandi comme une mauvaise herbe à l'ombre
des belles plantes, des belles façades, m'accommodant
à tous les temps.Je pliais sous le vent, m'accrochant encore
 à mes racines et il m'arrivait de profiter de timides éclaircies,
à ressentir le frôlement des ailes de papillon contre ma chair.

J'ai tout vu d'où j'étais.

Je me suis nourrie de l'engrais que la vie disséminait ici et là.
 Malgré les famines et la soif, la lumière revenait le jour
 suivant et j'ai grandi comme cela, sans épines et sans aspérités.

Les saisons se sont succédées.
 J'ai oublié le bébé, les barreaux, et le berceau.
 J'ai pris la tangente, la tête dressée vers le ciel et j'y ai vu l'infini...

  • L'infini vision d'une vie contre vents et marrées...Bravo Thelma

    · Ago over 9 years ·
     14i3722 orig

    leo

  • Tu vois, c'est l'infini et ce que l'on en voit qui pèse, pas ce qu'il y a dans la malle. ;-)

    · Ago over 9 years ·
    Burton 1 orig

    inta

  • On a du voir la même chose nous tous ici : l'infini...
    Magnifique !!

    · Ago over 9 years ·
    P211109 12.530001 orig

    Kevin Carlier

  • ALERTEZ LES BEBES! (Higelin)

    · Ago over 9 years ·
    Bambou orig

    ko0

  • J'aime bien celui là......

    · Ago over 9 years ·
    Drag2 orig

    titus

  • Magnifique, émouvant, et criant de vérité... Vraiment, bravo ! Je ne dois pas être la seule, mais je ne me reconnais assez dans ce texte.

    · Ago over 9 years ·
    Hizaki6 orig

    Juliet

Report this text