Bla bla bio

julia-rolin

Coucou les Welovewordiens ;-) j'ai tenté de suivre vos critiques et conseils et je me rapproche peu à peu de la bio de moua que je voulais. Pfiou!!!! ma tête enfle un peu ;-)

Eh ! Je vous ai lus depuis 2 ou 3 semaines, pas tous les jours, c'est vrai mais souvent ;-)

Là, ça presse je dois aller courir dans la prairie mais demain soir je reviens c'est promis juré. J'espère que la musique et la plage de sable rose vont vos donner l'envie de rentrer ! Viendez, installez-vous on va prendre le kawa ;-)


°°°



Je ne sais rien faire d'autre que lire et rêver. Quinqua amoureuse des petits instants de bonheur à trouver chaque jour, je reconnais qu'il faut parfois une grande expérience pour les dénicher, mais étant du signe du lion et donc assez peu modeste, j'avoue sans honte que je trouve toujours une pirouette pour parvenir à mes fins. Par exemple aujourd'hui, levée du pied gauche j'ai trop rugit, ce qui est assez négatif. Un inconnu m'a pourtant redonné le sourire d'un seul regard et tout à l'heure je vais dormir en étoile sur mes oreillers au milieu de mon lit en 160 ! C'est pas bon ça ? Quoi ? C'est pas une bio ? Il faut le pedigree et parler à la troisième personne ? Chiche :


En attendant l'héritage de son palais sur le Tage et de ses mines angolaises, Julia Rolin vit et travaille dans le secteur culturel à Toulouse. Son degré d'addiction à la lecture a très tôt atteint des sommets. Prise en flag une nuit de ses sept ans, enroulée dans une couverture, elle lisait à la seule lumière qui ne se voyait pas de la chambre parentale... la lumière du frigo ! Si, si ! D'Umberto Ecco au Novencento d'Alessandro Baricco, en passant Jean-Marie Le Clézio, depuis un demi-siècle, cette drogue douce distillée au rythme de trois livres par semaine ou par an, selon la vie qui coule, c'est tout ce qu'elle aime.

A force de lire, elle a eu envie d'écrire et en mars 2016, les Editions NL ont publié son premier roman. Loin du porno pour maman, La fugitive est l'histoire d'une belle plante épanouie et sûre d'elle, amoureuse d'un homme qui a l'âge d'être son père. Adultère, crime, cavale et passion. Il y a des flics, des voyous et à un flingue près ce serait un thriller (Entre-nous, tant-pis si le cliché du milliardaire et de la jolie fille fait immanquablement penser aux cinquante nuances. La sensualité, le glam mais aussi les lézardes des blessures intimes malgré l'argent et le pouvoir inspirent plus facilement les sens que Zezette et son chômeur cul-de-jatte !).

Depuis, elle n'arrête plus de raconter des histoires qu'elle teste sur WeLoveWords, une plateforme ou plus de 25000 auteurs publient gratuitement leurs œuvres. NL Editions va publier pour l'été prochain une courte nouvelle érotique avec une héroïne sulfureuse. Julia vient aussi d'écrire un roman de science-fiction drôle et optimiste. Et une nouvelle légère et profonde pour un projet hypermégatopsecret porté par plusieurs auteurs ;-)




Report this text