Comme si...

Caïn Bates

Je fais ceci,
Je fais cela
Comme si j'étais
Comme si je n'avais pas
Été cet enfant au sourire écorché
Rien que ce petit enfant que je n'ais jamais été.
Procédé autrement par magie, par instinct
Comme pour me protéger de mon côté malsain
Finalement, je suis comme les gens de mon monde
Côté pile le gentil, côté face la bête immonde. 


Cet enfant méprisé maintenant loge dans ma tête
Quelques fois fait la gueule, d'autres fois est à la fête
Je ne veux plus juger ses humeurs capricieuses
Ni parler au passé de sa rage orgueilleuse
Car je vis, comme si
Comme si j'avais été enfant. 


Il s'invite parfois à diriger le navire
À mettre une anarchie dans mes plus profonds désirs
Alors, je le prends par la main, celle qu'il n'a jamais eue
Le Roméo se meut puisqu'il a toujours su
Su gagner ma confiance pour enfin se marrer
Pour faire un bras d'honneur à tout vos préjugés
Il fait partie de moi, de tout mes souvenirs
De ma vie pour le meilleur,  de la mort pour le pire. 


Et nous vivons comme si,
Comme si nous avions été enfants.


Report this text