[Concours RAISE] Chair et tendre

Léo Noël

Si une fois était l’homme, il était trois fois les rats. Les premiers arrivés à la lumière, dans la course à la sagesse, utilisant l’animal.

Ici, l’animal c’est l’homme, qui pullule dans le village de Hamelin, et il est temps de faire l’exemple. L’homme est idiot de sacralisation, ses rumeurs le suicident, ses superstitions l’emportent. Celui-ci est assez jeune, il fera scandale. On lui donne une flute sous un halo de lumière. Sa naïveté lui baragouine des mots magiques, et lorsqu’il joue, nous les rats, le suivons.

Il se croit béni, et les hommes le croient dieu. On lui offre de l’or et du pain, voici de quoi achever le bon sens d’un homme. Il joue, l’imbécile, et pense nous emmener à la rivière. Nous feignons la mort avant l’heure.

Le voici, l’homme, pauvre hère de sa grande taille convaincu. Nous sommes légions et du gabarit de son pied. Un premier de nos semblables perd patience, et croque le cuir de la chaussure.

Il ne reste que ses os.

Le village nous laissera tranquille au moins le temps d’une lune.

Report this text