Devinette

lilii

Il y a comme une lueur pourpre
Une histoire passagère
Un retard partagé
J’ai le coeur maladroit
Cette perspective me joue des tours
Détours et mirages lucides
J’étoffe le contour
J’efface le début et enfin
Le rébus perfide


Divine-moi.


L’acte est positif
Des trames de désir
Les mains et les rubans
Sur son ventre éteint
S’endort une discorde


Devine-moi.

Report this text