Génération perdue

thelma

Paumés au décompte facile,
Errances sans fondement,
Promesses avortées,
Amitiés bafouées,
Une armée de morts
... Pullulent sous la carapace…

… je m’exile..
une larme coule dans le miroir…

Plus envie de se charger
Plus facile de faire semblant
S’engluer dans le gris du monde,
Terrorisés par ces pensées tétraplégiques…

… Paraître et sourire…
……………….immobile…………
sous la froideur des projecteurs..


Pleure en lambeaux l’insupportable
De vautours en détours,
Tétanisés, une ronde lascive
hypnotise les miettes de nos vigilances..

Égarés anonymes
Dans les souterrains du malheur,
Puer le bonheur,
Pour tous les tromper….

.. je saoule ma lucidité…pour m’omettre..
ou l’oublier je ne sais plus..
Report this text