La chair sous la chemise

Patrick Gonzalez

tableau " la chemise enlevée"- Concours Fragonard

Quand la belle alanguie, ôte enfin sa chemise,

s'offre tendre à l'amour, chair nue et soumise.

Quand elle offre aux draps blancs, ses rondeurs, ses velours,

Puis laisse aller ses mains jusqu'au lever du jour,

se découvre, se tend à ses douces caresses,

au désir brulant, à l'humide allégresse,

A ce plaisir hurlant dont elle est la prêtresse,

sur le lit gémissant, elle s'aime avec ivresse.

Report this text