La fille du vent

ahrityr

Concours Lunii : Une fille ! Une ville volante ! Un roi crapaud ! Un dé à mille face !

Emilie devenait une grande fille, pour la première fois, elle allait à l'école ! Pour son premier jour au CP, elle se leva très tôt. Elle ne voulait surtout pas arriver en retard. Emilie se préparait quand un gros BOUM retentit dans sa maison. Elle alla voir ce qui se passait. Une grenouille venait de renverser le vase de sa maman. Emilie détestait les grenouilles mais pour une fois elle n'eut pas peur, elle était grande maintenant. La grenouille s'approcha d'elle et lui dit :
"Bonjour Emilie comment t'appelles tu ?"
Emilie ria, la grenouille savait comment elle s'appelle mais elle lui demandait quand même.
"Le roi des crapauds te cherche Emilie ! Mais comment t'appelles-du d'ailleurs ?
- Un roi des crapauds ! cria Emilie.
Oui suis moi ! J'ai déjà oublié ton nom tu peux me le redire s'il te plait.
- Mais je vais arriver en retard à l'école si je viens voir le roi des crapauds... répondit-elle.
- On s'occupe de tout Emilie ! Oh tu t'appelles Emilie ! Quel jolie prénom."
Emilie rigola de la bêtise de ce crapaud, et finalement elle le suivit. Elle prit la main du crapaud, et d'un seul coup elle fut téléporté sur une ville volante ! Emilie n'eut même pas le temps de comprendre qu'elle se trouvait sur une véritable ville volante, qu'elle vit le roi des crapauds. Il était vraiment grand, et surtout gros. Il ressemblait à un ballon de foot.
"Bonjour Emilie, commença le roi des crapauds, j'espère que ce petit crapaud ta bien accueilli. J'ai un marché à te proposer !"
Emilie tout timide lui dit :
"Je vous écoute, mon roi.
- Comme tu as pu le remarquer, commença le roi des crapauds, tu te trouves sur notre ville volante. Pour arriver à l'école à l'heure, tu n'as plus qu'une seule solution !"
Emilie avait peur. Elle se trouvait sur une ville remplie de crapauds, et qui volait ! Elle devait partir, vite, vite, vite.
"Pour arriver à l'heure à l'école, tu dois lancer le dé et faire le nombre 5 comme les doigts de la main. Mais attention le dé a mille face. Tu as 3 chances !"
Emilie prit le dé, de la petite main du crapaud, et le lança. Il tourna et s'arrêta sur le chiffre 999. Raté ! Elle le relança et le dé fit juste 1 ! Encore raté pas de chance...
C'était la toute dernière chance ! Elle prit son élan et jeta le dé de toutes ces forces, le dé se mit à tourner. Il tournait, tournait, tournait. On avait presque mal à la tête à le voir. Et le dé s'arrête sur le chiffre... Sur le chiffre 4 ! Le vent souffla et le dé tourna un tout petit peu et pouf voila un 5. Emilie était très contente ! Elle cria de joie. Et c'est ainsi que le roi des crapauds et la petite grenouille qui l'avait accueilli l'emmenèrent à l'école.

Elle se souviendra toujours du monde des grenouilles sur cette ville volante, et surtout ce jour là où elle devint "La fille du vent".

  • le hasard un peu arrangé fait bien les choses, c'est ça? j'adore les histoires pour enfant où l'imagination n'a pas de limites.

    · Ago almost 4 years ·
    Green window

    Frankie Perussault

  • j'aime

    · Ago almost 5 years ·
    Images

    aurevoir

  • C'est tout mignon. Ouf, elle a réussi à aller à l'école.

    · Ago almost 5 years ·
    Corbis 42 24047422

    Cleo Ballatore

    • Merciii :) Oui c'est dingue hein !

      · Ago almost 5 years ·
      Appy

      ahrityr

  • c'est beau la fille du vent et c'est chouette de lire des textes pour mômes brafo ! mais il me semblait l'avoir déjà lu.

    · Ago about 5 years ·
    P 20140419 154141 1 smalllll2

    Christophe Paris

    • Merci beaucoup ! :-D C'est drôle mais j'aime vraiment bien écrire pour les enfants ;-)
      Ah bah peut-être qu'il y a une histoire similaire... Je ne sais pas, je l'ai écrit moi-même mais c'est possible que quelqu'un est écrit quasi la même :-)
      Encore merci ! :-D

      · Ago about 5 years ·
      Appy

      ahrityr

    • non non c'est ma cervelle qui pète le ch'plmbs :)

      · Ago about 5 years ·
      P 20140419 154141 1 smalllll2

      Christophe Paris

Report this text