La "Legend" continue

chloe-n

Je me souviens gamine, pas plus haute que 3 pommes, la première fois où j'ai entendu Robert Nesta.

Cet homme noir, au visage anguleux à la coupe surprenante pour l'époque. J'ai tout de suite aimé sa nonchalance, son style et sa musique. Aux premières notes, j'ai trouvé sa musique aussi bien rythmée que cool. Oui, c'est le mot, cool.

C'est comme ça qu'il était Bob. Bob Marley. Un mec cool, qui chantait l'amour, la liberté, la paix. Tellement impliqué dans cette cause, que l'ONU lui a même décerné la médaille de la Paix.

Visionnaire avant l'heure, il a sorti avec son groupe, «The Wailers», un album qui portait déjà bien son nom, Legend. L'album s'est vendu à plus de 25 millions d'exemplaires. Savait-il qu'il allait lui-même devenir une légende du reggae ?

Il avait tout compris Bob quand il disait que rien ne servait de copier. Qu'il fallait avoir son propre style. Du style, il en avait, à tous les niveaux.

Des reprises de ses chansons, il y en a eu. On pense à la version d'Eric Clapton d'I Shot The Sheriff, aux Fugees avec No Woman No Cry ou encore et on n'y pense moins, à Stevie Wonder avec Redemption Song. Ce titre est plus qu'une chanson, c'est un hymne.

Mais rien ne vaut une bonne «Legend» et de se laisser bercer par des titres mythiques comme One Love/People Get Ready, Could You Be Loved, Jamming ou encore Three Little Birds.

33 ans après sa disparition, les chansons de Bob Marley devenues cultes, sont toujours d'actualité.

 

Bob Marley « Legend »  - 1984

Report this text