La "soulitude", ça existe

buge

Premier album d'un géant en devenir

Il y a ces galettes qui vous collent d'emblée une telle mandale que le poids des ans ne suffit pas à en atténuer les effets. Et puis, il y a celles qui s'immiscent en vous plus en douceur. Celles-là même auxquelles on finit par succomber parce que telle était l'évidence.

Dans la famille des albums qu'on aime poser dans la platine parce qu'ils rendent la vie plus belle le temps de délivrer leur poignée de chansons, voici Big Inner. Son auteur : Matthew E. White, un grand gaillard à la capillarité révoltée et aux faux airs de Genghis Kahn.

Fils de missionnaires américains, le jeune homme a découvert très tôt Chuck Berry avant d'emprunter la voie d'un jazz qu'il ne quittera plus et qui constitue la fine toile de lin de ce disque nourri à la soul des Curtis Mayfield et autres Marvin Gaye.

Big Inner a été enregistré en collaboration avec un collectif baptisé Spacebomb, sorte d'écurie Stax des temps modernes dont White est un membre à part entière. Cordes, cuivres, chœurs gospel viennent habiller des chansons parlant d'amour, d'expériences de la vie et simplement composées en piano-voix.

Le rendu est splendide (One of These Days), les arrangements  d'une finesse rare (Brazos, Gone Away). La voix chaude et feutrée apaise et vous emmène loin (Will You Love Me, Hot Toddies).

Certes, le voyage n'est pas si long (41 mn) mais une telle évasion à moins de 20 euros… Même Guy Roux incrusté dans un décor digne des illustrations de Windows 95 et ses offres de Gascon ne peuvent pas rivaliser.

  • Pas mal , belle voix, et des guitares discrètes, de beaux arrangements qui rappellent effectivement l'époque Stax Un coté vintage bien plaisant.Merci pour le partage

    · Ago over 5 years ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

  • Pas mal , belle voix, et des guitares discrètes, de beaux arrangements qui rappellent effectivement l'époque Stax Un coté vintage bien plaisant.Merci pour le partage

    · Ago over 5 years ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

    • Merci ;)
      Tout le plaisir est pour moi.

      · Ago over 5 years ·
      Swan young redactor pola

      buge

Report this text