LES TEMPS MODERNES

yl5

 

Reste le temps qui s’écoule dans le moule des souvenirs dorés ou ferrés.

Qui a pu écrire cela avant et qui l’écrira après ?

Tiens, me vient une définition de mot croisée :

« Toujours présent, et difficile à oublier quand il ne passe pas. »

« Bon lis, cesse d’écrire, me dis-je » :

J’ouvre  Le Temps :

Dans le cadre des célébrations programmées cette année, à la place de Céline, sera commémoré pour la première fois le plus grand génie méconnu de tous les temps, dans le domaine du temps :

G.Toumontant, (01.01.1911 3H25 - 01.01.1991 3H25 32’25’’) heureux chronométreur de Montreux, qui vécut obsédé par la captation du temps.

Né à terme, dans une dynastie d’horlogers, aux coucous réputés,  remontant à la nuit des temps ;

Il fut initié très tôt à cet art, afin que déjà minutieux il les seconde au sein du nid familial.

Il étudia, là prenant le sable du bac, et là apprenant jusqu’à bac+sable.

Sous les lustres, il se maria, faisant vibrer de leurs lippes le carillon de Milan.

Eté comme hiver Il n’avalait que plats du jour, pizzas quatre saisons surgelées (Vive Aldi !) et dattes mais ne bût que des cuvées millésimées.

Il fuma des Week-end mais uniquement le dimanche.

Chaque jour de la semaine, chaque mois de l’année, il ramenait des temps, les archivant pour la postérité.

Sa première heure de gloire vint lors du premier chronométrage électrique qu’il mit au point.

Après Il inventa lors d’un meeting de trotteuses, le concept de  course contre la montre,

Il milita pour la mi,  puis le tiers et le quart temps, grande avancée socio-sportive.

Il ouvrit un laboratoire de chercheurs d’heure, mais y perdit son temps.

Il lutta cinquantenaire, sa Rolex au poignet, lors de la mensualisation pour que les salariés soient toujours payés à l’heure.

Il apprécia Jung et Bresson, Piaget et H.G Wells, admira les montres molles de Dali.

En Arles il triompha en exposant une rétrospective sur la photo-finish.

Ses recherches l’amenèrent au fondement de la recherche du temps perdu dans le passé et à la quête d’antan.

Il rédigea des mémoires sur la planification par étape des cycles, puis des mémentos sur la façon d’antidater et postdater par phase, un almanach sur les règnes, et des éphémérides éternels.

Toujours pressé, il mena sa vie sur un rythme haletant et disparut tard au fond de l’étang de Thau avec son fidèle clebs Cydre.

Mais dans ses souvenirs, il avoua que le meilleur laps reste le temps kiss cool dans la …

Report this text