Lily est mort...

janteloven-stephane-joye

Lily est mort :
Tu n'en diras rien, il te l'interdit
chacun a son chien, ses dieux, ses mépris
et que lui te noie ou t'ait piétiné
ne faisait de moi qu'un homme à jouer
la corde est de lin, la roulette russe
il fit de ton teint sa poule de luxe
j'ai tué mon cœur
cette âme de papier
les louves et les heures
dont tant tu vantais
tes mots bien trop forts
n'étaient qu'envolées
foulant nos trésors
ils poussent à tuer,
..................................................................Lily est mort
Tu n'y verras rien, je ne compte plus
je n'ai pas l'écrin, ni le m'as-tu-vu
que tu pleurais tant, au temps cinéma
faisant de mon sang, le Graal sous tes doigts
et que depuis peu, tu juges si plaisant
esclave sous le feu, d'un narcisse argent
j'ai tué mon cœur
cet organe maudit
mes songes et l'odeur
des amants punis
tu nous disais forts
et puis son contraire
à vaincre le sort
à jouir nos misères
.................................................................Lily est mort
ça ne mène à rien, on ne change pas
tu le sais trop bien mais il forcera
à coup de promesses et de vie facile
de fausses détresses aux chantages asiles
que pouvais-je y faire, sinon l'accepter
à l'amour-guerre, je ne peux céder
j'ai tué mon cœur
et mes rêves aussi
à coups de bonheurs
tous inassouvis
j'avais bien peu d'or
à t'offrir c'est vrai
mais c'était le corps
de nos destinés
...............................Lily... est mort
Report this text