Ma vie pudique est publique.

Hervé Lénervé

Je continue l’inventaire de ma vie de couple que ma Chérie me le pardonne.

Donc ma femme trouvait que je me la coulais douce depuis que j'avais arrêté de travailler. Ce qui semble couler de source, d'ailleurs. Bien sûr pour elle, qui est toujours en activité, c'est plus facile après une journée de travail de faire le ménage, la lessive, le repassage, que sais-je encore ? Elle est dans le bain, dans la continuité. Mais pour les oisifs comme ma pomme, c'est très difficile de se relancer quand on ne s'est pas lancé de toute la journée, mais que voulez-vous, les femmes ne comprendront jamais cela !

-         Tu as pensé à acheter du pain, mon poulet ?

-         Tu ne me l'avais pas dit !

-         Non, pas une fois, effectivement, mais au moins dix. C'est de ma faute j'aurais dû te le demander cent fois pour que ça imprime ton disque mou.

-         Je te sens sarcastique, là, mon poulet. Me trompè-je ?

Oui, chez nous, on est des poulets, parfois des canards, des poussins aussi, mais seulement dans les beaux jours, des dindons dans les mauvais, mais on fait toujours dans la basse-cour fermière de la campagne rurale, chacun ses ancrages à la mer, ses racines dans la terre.

-         Moi, sarcastique ? Que nenni, quelle idée ? La boulangerie ferme à vingt heures, en te dépêchant…

-         Pas la peine, il n'y aura plus rien, pas le moindre quignon de pain, ni mouette de brioche, ma miette ! (Dérogation : les mouettes ne sont pas des animaux domestiques de poulailler, car elles ont un goût de chiotte à manger.)

-         Qu'est-ce que tu peux être négatif, toi ! Allez ne discutes pas, vas-y, c'est tout !

-         C'est un ordre !

-         Non, une sommation, après je tire !

Qu'auriez-vous fait, à ma place, vous ?

Je ne sais pas, mais moi, je suis un faible et un lâche et j'y suis été, alors qu'on était en hivers et qu'il gelait ferme à fendre du bois et couper la pierre, la sidérurgie, vous dis-je ! Et ben, vous ne croirez jamais…

-         Ça caille dehors, ma caille ! Tiens, j'te l'avais bien dit, il n'y avait plus d'pain !


 

  • Il faut laisser à César ce qui est à César. Je suis sur que l'aspirateur est à César !

    · Ago 3 months ·
    Gaston

    daniel-m

    • Quand on aspire à un empire, il faut aspirer devant sa porte. Ave César ! :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Ou acheter une machine à pain ! :o)

      · Ago 3 months ·
      Gaston

      daniel-m

    • ... dans tous les bons clubs de boxe ! :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Le pain peut être congelé, sinon j'ai des doutes sur la véracité de cette histoire car à l'heure actuelle il n'y a plus que des hommes retraités qui mangeraient du pain selon les dernières statistiques parues dans la lettre confidentielle de mon moulin.

    · Ago 3 months ·
    30ansagathe orig

    yl5

  • Quel boulet tu fais :)

    · Ago 3 months ·
    W

    marielesmots

  • Et t'a ramené un poulet au lieu du pain je parie!

    · Ago 3 months ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

    • Non ! C'est le poulet qui m'a arrêté à cause du feu brûlé au rouge vif.. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Griveaux, aussi, était pour rendre publique sa vie pudique. La preuve: il a montré sa quéquette !

    · Ago 3 months ·
    10922201 10205502677102091 1480983158 n

    phil-29

    • Homme à quéquette ne pas se faire piquer les doigts dans la braguette. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Tu prends des risques avec ta mie mon coco...

    · Ago 3 months ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

  • Tu n'es vraiment plus bon à rien :-))

    · Ago 3 months ·
    Visage etaine eire capture %c3%a9cran

    Etaine Eire

Report this text