MES MAINS

Philippe Larue

Quand la musique a tant de notes à cueillir pour être composées

Mes mains n'ont pas le temps de tuer

Quand les mots ont tant de lettres à embellir pour être poétisées

Mes mains n'ont pas le temps de violer

Quand la beauté a tant d'images à conquérir pour être spiritualisées

Mes maison n'ont pas le temps de torturer

Quand les sourires ont tant de bonheurs à offrir pour êtres prisés

Mes mains n'ont pas le temps de violenter

Quand la peinture a tant de couleurs à desservir pour être privatisées

Mes mains n'ont pas le temps de profaner 

Quand les dessins ont tant besoin de s'animer dé plaisir pour être amusés

Mes mains n'ont pas le temps d'agresser

Quand la sculpture a tant besoin d'être pétrie de se dévêtir pour être sexualisée

Mes mains n'ont pas le temps de casser

Quand la danse a tant de mouvements à accomplir pour être une légèreté

Mes mains n'ont pas le temps de défigurer

Quand le théâtre a tant de rires à repartir pour être inspirés

Mes mains n'ont pas le temps d'insultées 

Quand la femme a tant besoin d'être respectée à quérir pour être caressée, adorée et célébrée

Mes mains n'ont pas le temps de foudroyer  

Report this text