Mystère

inta

Belle est la mousse aux armures

Passe sur les écorces

Et cache les écailles aux mouillures mouchetées

De la fêlure de l’entaille

Ne reste que la trace

La vallée de la robe touffue

Dans la faille il est là

Quelque part il s'annonce

Juste derrière la si tendre caresse

Que nos mains désunissent

Son nom résonne et déchire

Les plates certitudes

Les rassurantes poses

Et la rosée fonde

Le liniment fragile

Elle est derrière la mousse

Elle le suit et l’épouse

Dans les racines

Dans l’enjeu puissant qui égare

Elle est derrière la mousse

Précède la vigueur qui la pousse

Elle est dans la fente du bois

Dans le noir

Entre l’apesanteur et l’effroi

Il l’entraîne

Elle étouffe.

Report this text