POUR LES NULS EN MATHS

franek

POUR LES NULS EN MATHS   

 

                                   Enoncé : Considérant un vecteur RV avec une flèche à pointe conique de sommet B et le cercle de diamètre LN et de centre B’, démontrer que l’égalité suivante : RV/LN=LN/RV=BB’.

                                   DEMONSTRATION :

                        - Dans un plan Q, le point G se balade sur la droite du désir  à l’intérieur de l’ellipse du plaisir EVE, dans la trigonométrie de la matrice des nombres impairs et manque le cercle LN circonscrit dans le triangle isocèle  formées des demi droites axées vers le haut  en faisant un angle V ouvert sur les résolutions à x, par des perspectives horizontales.

                        - Le vecteur RV, j’ai haut, mais trique à la bissectrice de l’angle obtus du chiffre Pi, inconnue dans le corps des nombres réels, seuls les imaginaires font rêver les segments mal orientés dans l’axe vertical.

                        - Euh ? Quid du problème, les ‘’nés pas rien’’ se cherchent sur les tables de divisions  au rapport constant du théorème de ‘’Pig t’adore’’, ‘’sot l’y Thalès’’ redevenu un triangle quelconque avec barycentre au cœur des cercles inscrits, ne trouve que l’infini au bord, elle, la tangente prend l’arc de cercle pour hyperbole tracée dans un repère orthonormé en oh hisse, oh y.

                        - Ah…, l’jet brique, l’eau garrigue mite le carré de l’hypothèse, muse zébrant l’aire du cône de sommet B de parallèles cotangentes  à la racine carré du losange des paraboles. Les sinusoïdes se multiplient en expansion, elles entrainent des vibrations dans le cylindre d’axe RV. Si l’Indre s’emmêle les médianes, le problème devient irrésolvable !!!

                        -La hauteur du triangle varie dans un va et vient suivant les ondulations concentriques du cercle LN, le diamètre se dilate selon la formule racine cubique le la longueur de l’origine de la médiatrice au point G, le point j’ai pas tout compris devient alors fixe ??? Le mouvement n’est pas perpétuel !!!

                        - Attention aux variantes possibles !!! Les équations en x² (x deux) se font avec deux inconnues, x3 (appelé triolisme), x4 (partis carrée) et x n+4 (nommée partouze, ou libre échange, mais rien à voir avec le commerce international) ne peuvent être résolues que par tâtonnements à la suite de nombreuses expériences in situ, mais ce n’est pas aujourd’hui le nœud du problème qui nous préoccupe.

                        -Le point G quitte la droite et prend une courbe vibratoire inconnue en crescendo, sur la branche gauche de la courbe asymptotique vers l’infini. On perd à cet instant précis le contrôle des savants calculs de l’introduction du problème, tous se concentre aux sommets des deux cônes  et le point B rejoint le point B’.

                        -CQFD : RV/LN=BB’ !!!

NOTA BENE : Pour l’égalité LN/RV=BB’, il suffit de retourner la figure !!!!!

  • Je vote !

    · Ago over 4 years ·
    Louve blanche

    Louve


  • Bon, étant nulle en maths. je t'avoue que j'ai "sauté des trucs" mais j'ai quand même compris...certains petits mots. Grand mérite pour moi, d'avoir lu, les maths, pas du tout "ma tasse de thé" mais bravo pour ce petit cours !

    · Ago over 4 years ·
    Louve blanche

    Louve

    • merci d'avoir apprécié, cette pochade mais la démonstration est bonne et jouissive

      · Ago over 4 years ·
      Mariage marie   laudin  585  orig

      franek

  • Haha ! BIen technique ca ! Très habilement - et mathématiquement - bien démontré !

    · Ago over 4 years ·
    Image

    fefe

    • merci pour la lecture et ce com sympa

      · Ago over 4 years ·
      Mariage marie   laudin  585  orig

      franek

  • ...donc mathématiquement, je suis un mauvais amant! CQFD,Celle Qu'il Fallait Dévêtir..n'était pas la bonne à défaut de la dévaster sentimentalement...

    · Ago over 8 years ·
    Dscf5083 92

    Alain Lehéricy

Report this text