supplément de mensonge (2011) album criant de vérité

Jean François Joubert

et toi tu plane aileurs

Un jour, enfin, un soir très tard au Vauban scène mythique de la ville du ponant. Brest, marin que je fus et qui reste sac à terre, je rencontre son regard, celui de Monsieur Hubert-félix Thiéfaine son concert, sa tournée de ville en ville, Capitale ou province comme il l'a toujours fait, guitare sèche. Un brin de nostalgie s'empare du p'tit zef et je passe à côté d'une femme, d'une bourrasque, d'une tornade, lui lâchant la main histoire de parler refrain et muni d'un désir de discuter  avec cet Humain, son album la son titre phare : " la ruelle des morts " n'était pas encore parvenu à mes oreilles que j'attendais patiemment ma proie, tel un épervier, un pirate éphémère "effet mer" aussi, nous parlons des " Dingues et des paumés", je n'ai pas de mémoire tant le temps m'abîme parfois, et la potion magique du gaulois que je reste, détruit comme à tout à chacun, mon neurone agité force sept, là échange du " bière à la bière ", je ne trinque pas, savoure cette rencontre devant une table, sa voix est juste et il me donne après une minute de réflexion son propre avis sur ce titre friandise, " Les dingues..." et les pommiers, cidre de ma nostalgie, quand j'écoute à sa sortie ce qui était son dernier album, surprise quel jeunesse dans le texte et l'ivraie, plus l'ivresse, mais la nostalgie attitude positive d'entendre ses textes sur son enfance et son parcours singulier. J'aime le second titre tendrement car il est salvateur, et son auteur gagne encore en profondeur, en grandeur, il ne peut plus, Monsieur Félix convint la scène entière de la France, en mélangeant, souffrance et sourire, sa " Fièvre résurrectionnelle " est la dose souhaitable de mysticisme dû à l'approche des hauts fonds de l'abysse, et ce " Supplément de mensonge " est criant de vérité, " Priez les dieux et les chimères, je t'aime et je t'attends à l'ombre de mes rêves " , puis il part dans " Un rideau de feu "  comme je dérive sur ce sujet sur la Troisième voix, celle des oiseaux : " Sans temps, sans phare, sans voile, sans toit … Séjours lowcost vu du Léon. Fruit d'une étincelle naquit l'univers, naissance de ses vers, et crayonnage de frontières…Explosion de joie, Big bang…

Depuis lors, la molécule cherchait son sens chirale, droite ou gauche… Naissance du bipède, pas le vélocipède, mais l'Humanité ; cette espèce, cœur, assoiffé d'espace. De son berceau, continent tectonique d'Afrique luttant contre l'incontinence, la merde, et la peur du néant. Au départ, cro magnon, l'ancêtre inventait la tribu, ses règles simples le peuple marchait, nomade, et donnait vie et sang contre la farce, ou la force devenue en ce jour celle d'une pièce d'identité, un pouce, un  doigt, une tige, des racines, un nom qui permet de voler. Une Histoire insolite, peu connu voir unique qu'il est inutile de comprendre, d'ailleurs, la définition, et la séparation infime, voir infirme du génie, du fou, se trouve dans le délice indicible, cette joie aussi confuse qu' absurde de ne pas pouvoir poser une cible militaire sur l'ère de repos, le facteur chance, d'avoir des sens pour voir et ressentir l'amer douleur d'Aimer, Donner, et Mourir. Parfois, la Terre, cette boule bleue cinglante, servie par une beauté, irréelle, se levait sans voile, pas de brume, sans mystère pour personne…" et certainement pas pour ce cher Monsieur THIEFAINE, ni pour nous. Merci !

  • Perle de cépage,superbe,
    envol rétine,d hélice peau pierre,mousse,son,velours,.
    Texte LU,re,LU,ettt,Rééésonne,l écho de ce Top Hall,
    baume,de mots,camphre,Rééé,.
    Votre Texte,a,sied,Billboard,.
    Bonne soirée,toute toute,angle,an,jeu,joue,éé,cou,PLAY,.

    · Ago over 4 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

    • Sourire du jour, ce commentaire qui résonne et résule mes con... sonnent ! j'espère que vousne serez pas le seul à entendre ce cri d'Amour platonique et sans gin tonique, juste un soir ou j'ai accepté le célibat et non non je ne regrette rien ! Alors merci !

      · Ago over 4 years ·
      Wp 20141128 004

      Jean François Joubert

Report this text